Exclu - Laurent Edriat : "Le staff va trouver le grain de sable et renouer avec le succès"

Exclu - Laurent Edriat : "Le staff va trouver le grain de sable et renouer avec le succès"
12/01 - 07:00 | Il y a 10 mois

Laurent Edriat, coach mental de renom ayant collaboré avec de nombreux joueurs professionnels évoque en exclusivité son métier pour WebGirondins. Entretien.

Laurent, merci de nous faire l'amitié de répondre à nos questions. Pour les internautes qui vont nous lire, pourrais-tu nous expliquer en quoi consiste ton métier ?

J’interviens auprès des centres  de formation et des joueurs pro. Mon métier est très simple je développe la performance du joueur dans son environnement, ma méthode permet au joueur d’utiliser VRAIMENT son  potentiel au service de l’objectif visé. J’ai développé une expertise spécifique tirée de mes expériences, de mes réussites et répondant aux besoins et attentes actuelles du monde du football, ma méthode et mes outils sont fiables et éprouvés et permettent d’obtenir des résultats rapides et durables. Mais tu sais Jean Aurel ce sont les joueurs et les coachs qui en parlent le mieux.

 Tu as collaboré avec de nombreux joueurs professionnels, peut-on voir l'efficacité de ton travail à court terme ?

Oui c’est d’ailleurs  le piège ou le joueur ne doit pas tomber car le premier match après notre  première rencontre, le résultat est déjà là pour le joueur et visible de tous, alors le joueur  peut être tenté de ne pas  continuer l‘accompagnement nécessaire pour élaborer sa propre recette du succès afin de la restituer à  tous les matchs. Tes lecteurs savent bien que ce qui est le plus difficile c’est de stabiliser a un haut niveau sa performance,  c’est vrai aussi pour les joueurs de football.

 

"Je donne les clés pour pousser la porte de la performance"

 

Quels sont tes outils pour travailler ?

Ils sont nombreux car tous les joueurs sont différents et ce qui va a un joueur n’ira pas a l’autre et surtout je le garde pour moi car j’ai mis du temps pour les affûter. Andréa Pirlo est moins secret que moi sur les outils à utiliser par les footballeurs il a dit « le football se joue avec la tête les pieds ne sont que des outils »

Le mot qui revient lorsqu'on parle de coaching mental, c'est  « gourou ». Qu'est-ce que cela t'inspire ?

Rien, je ne suis pas un maître spirituel au contraire, je donne les clés pour pousser la porte de la performance et derrière cette porte le joueur trouve son autonomie et la maturité de son jeu ici et maintenant au lieu d’attendre d’être vétéran et de pouvoir dire maintenant que je me connais je sais ce que j’aurais dû faire à 20 ans 25 ans etc etc …… J’ai échangé avec beaucoup d’anciens pro et beaucoup me confirment que c’est important de se connaître le plus tôt possible pour donner le meilleur de soi-même et avoir une carrière pro en rapport avec son "potentiel.

 

"Il y a certainement un grain de sable qui empêche les résultats positifs

 

 Nous évoquons le football, mais ton savoir-faire peut-il être bénéfique pour un chef d'entreprise ou même un étudiant ?

Oui bien sûr c’est prévu pour fonctionner sur l’humain, sur toi aussi d’ailleurs Jean-Aurel (ndlr : Je suis étudiant)

Pour en revenir aux Girondins, on les sent vraiment au plus mal. On évoque un problème mental (d'intelligence) ou de confiance en soi. Qu'en penses-tu ?

Je ne connais pas le contexte aussi a part dire d’énormes bêtises sur le sujet …. Mais ce que je sais c’est que l’entraîneur est un excellent entraîneur et que le club possède de très bons joueurs de football. Il y a certainement un grain de sable qui empêche les résultats positifs. Il faut le trouver, l’enlever et mettre de l’huile pour fluidifier le jeu. A cela il convient de trouver rapidement l’objectif commun pour créer les conditions de la cohésion et un retour aux résultats positifs.

 

"Je ne gère pas les joueurs je donne les clés de la performance individuelle"

 

A quel moment et à quel âge le côté sportif rejoint le mental ou l'intelligence selon toi ?

C’est personnel, on a tous un rythme diffèrent et des dispositions différentes on peut avoir besoin d’aide pour donner le meilleur de soi et pour moi c’est ça l’intelligence,  reconnaître que  l’association  est plus forte que l’individu. Comme le dit Didier Deschamps « c’est la tête qui commande les jambes » aussi entraîner sa tête comme le reste de son corps pour être performant devient une nécessité et pourtant combien d’heures  dans une vie de joueur pro sont utilisées  à faire fonctionner son cerveau et libérer son potentiel pour être meilleur demain.

On a évoqué il y a deux ans l'intervention d'un coach mental à Caen, ce qui avait été bénéfique. On parle aussi de Yannick Noah au PSG et plus récemment en Coupe Davis. As-tu déjà évolué dans une structure club ? Cela t-intéresserait-il ?

Mes interventions jusqu'à ce jour ont toujours été ponctuelles et quand la situation est très dégradée, intervenir quand tout va bien et entretenir la spirale positive est certainement ce qui pourrait arriver de mieux a un club  car les enjeux sont considérables les présidents  le savent bien. J’ai aujourd’hui des discussions avec des clubs, cela doit être suffisamment préparé et souhaité par tous, mon rôle serait de pouvoir apporter mon  expertise au service du coach pour atteindre les objectifs du club.

On imagine la difficulté de gérer une seule personne, comment peut-on gérer un groupe de 30 joueurs ?

Je ne gère pas les joueurs, je donne les clés de la performance individuelle et le coach gère les joueurs pour la performance collective.

Aujourd'hui, on évoque souvent le terme de manager à l'anglaise. Un statut d'homme qui gère tout. Est-ce finalement bon pour un seul homme de gérer, sportif, ego, recrutement etc... ?

 Il faut un chef,  mais un chef ne sait pas et ne peut pas tout faire il doit être entouré d’experts qui apportent souvent une lecture différente du contexte,  le coach peut ainsi avoir plus d’options et prendre la meilleur en toute objectivité.

Comment finalement peut-être accueilli un coach mental qui arrive pour éteindre des feux ?

En ce qui me concerne l’accueil est toujours chaleureux, la curiosité est présente je suis vu comme une solution souvent la dernière, c’est très stimulant.

Tu as su tirer le meilleur de tes joueurs en augmentant leur potentiel et leur valeur marchande par voie de conséquence. Finalement, le meilleur recrutement pour les Girondins, c'est quelqu'un comme toi, non ?

La création de valeur est l’une des conséquences du développement de la performance durable du ou des joueurs, c’est peut-être une piste à explorer pour répondre aux nombreux défis du football notamment sur le plan économique. 

Bordeaux a recruté De Preville qui avait l'habitude de marquer des buts notamment. Un joueur peut-il perdre son football ?

Comme un joueur de Golf son swing ? Je ne connais pas personnellement Nicolas de Preville , mais ce qui est sûr c’est que ce qu’il a fait il peut le refaire, la question c’est quand ? il existe des techniques pour créer le déclic et avoir de  l’influence sur la notion du temps. 

Quelle est l'importance de la notion d'objectif chez le footballeur ? Fait-elle tout basculer ?

Comme tout le monde si on ne sait pas ou on va on peut se perdre en route et choisir une  route en fonction de ses humeurs du moment et on sait tous ce que cela donne, avoir un objectif et surtout avoir le bon permet de garder le cap jusqu’à destination,  oui  avoir un objectif est essentiel pour  nourrir la motivation quotidienne

Y-a-t-il une collaboration dont tu es le plus fier ? 

 C’est toujours la dernière,  quand le joueur exploite son potentiel tu sais à quoi tu sers à ce moment-là et ce n’est pas de la fierté en ce qui me concerne  c’est plutôt l’une de mes valeurs « l’efficacité » qui est  heureuse d’avoir pu s’exprimer je dois en avoir besoin.

As-tu un petit mot pour les supporters des Girondins pour garder espoir en leur club ?

Le staff va trouver  le grain de sable et renouer avec le succès les hommes sont compétents,  ils ont besoin des supporters « ensemble on va plus loin » 

Merci Laurent pour ta gentillesse et ta disponibilité.

#Média

Commentaires