Marius Trésor : "Koundé et Youssouf, c’est deux garçons qui méritent la confiance du club"

Marius Trésor : "Koundé et Youssouf, c’est deux garçons qui méritent la confiance du club"
12/10 - 16:05 | Il y a 1 semaine

L'ancien défenseur des Girondons a donné son avis sur la signature en professionnel des deux jeunes joueurs.

Voici ses propos : 

"C’est tout à fait logique. C’est deux garçons qui méritent la confiance du club. Maintenant qu’on leur a mis le pied a l’étrier, c’est à eux de prouver qu’on a eu raison de leur faire confiance. Jules (Koundé) c’est un garçon qui peut jouer défenseur central comme qui peut jouer sur un côté, côté droit de la défense ou même en sentinelle, sa palette est assez large donc c'est tout à fait normal pour moi que le club lui face confiance. En ce qui concerne Zaydou (Youssouf), il ne faut pas oublier que la saison dernière il avait été titulaire, donc non pour moi c’est tout à fait dans la politique du club de donner cette chance aux gamins. Et comme j’ai dit tout à l’heure maintenant c’est à eux de jouer."

Il pointe aussi les domaines dans lesquels ils doivent progresser :

"Koundé, il veut pratiquer, à mon sens, un football un peu trop propre. C’est à dire, il y a le feu, dégager, comme on faisait avant pour éloigner le danger, ça ne se fait pas facilement chez lui parce qu’il aime les relances propres. Quand il y a le feu, ce n’est pas une tare de repousser le ballon le plus loin possible."

"Youssouf, lui c’est vrai qu’on peut avoir confiance dans sa technique mais ce que je peux reprocher à Zaydou c’est qu’il aime trop le ballon. Il faut qu'il arrive à lâcher beaucoup plus vite son ballon pour pouvoir faire jouer ses partenaires. C’est vrai que, de temps en temps on a besoin de garçons qui gardent le ballon pour que l’équipe puisse se replacer mais parfois aussi, tu en as dribblé un, ce n’est pas la peine d’essayer d’en dribbler un deuxième. Lâcher, se mettre à disposition. Je pense que s’il arrive à comprendre ça, on tient un bon footballeur."

Soir de Foot avec Nicolas De Préville

#Média

Commentaires