Girondins. "Il faut penser aux conséquences de ce possible endettement"

18/06 - 16:58 | Il y a 1 mois
Lors du Talk sur WebGirondins, le chroniqueur Jonathan d'Agostino a évoqué le rôle du futur investisseur qui semble se profiler au sein des Girondins de Bordeaux. Le peu d’informations sur la forme de l'entrée au club de cet organisme, ainsi qu’une nouvelle dette contractée par le club inquiète Jonathan.  
Girondins. "Il faut penser aux conséquences de ce possible endettement"

© Iconsport

Écoutez ou lisez-ces propos :

 

Jonathan d'Agostino dans le Talk WebGirondins : “Si Gérard Lopez avait pleinement confiance en son investisseur, il ne se poserait pas la question d’apporter l’argent directement. Il est plus que possible qu'actuellement rien ne soit concret, cela est démontré par le manque de clarté dans leurs discours et des infos divulguées. Alors que c’est dans leurs habitudes de communiquer avant la DNCG, pour démontrer qu’il y a des possibilités de rentrées d'argent notamment via des offres reçues pour les joueurs de l’effectif, cette année, il n’y a pas eu de communication.”

Un nouvel investisseur américain sans expérience

“Le futur investisseur annoncé n'a pas d'expérience dans le sport ce qui est une similitude avec King Street. Le club va encore s'endetter pour combler un déficit. Il est annoncé que l'investisseur fera un apport d’argent à chaque demande du club, “une poule aux œufs d’or”, cela paraît être assez surréaliste pour être vrai. Il est important de connaître tous les détails, notamment le taux d'intérêt, la durée de l’apport, sous quelle forme et sur l’entrée potentielle au capital du club. Nous avons trop peu d’informations pour établir un véritable constat.”

Un nouveau risque pour la survie du club 

 

“Concernant l’homme Gérard Lopez, je n’ai aucune confiance en lui, il est capable à tout moment de réaliser un subterfuge pour passer la DNCG, comme il a fait depuis trois ans. Il faut penser aux conséquences de ce possible endettement, car faire cela pour combler un déficit est très risqué pour la pérennité de la structure. Que fait encore Gérard Lopez dans ce club. Tant que les Girondins seront encore vivants, il sera encore là."

>> Mercato : Bordeaux a de la concurrence pour Gaëtan Weissbeck