Les Girondins ont été apathiques [Joueur par Joueur Bordeaux - Lyon]

Les Girondins ont été apathiques [Joueur par Joueur Bordeaux - Lyon]
11/01 - 22:32 | Il y a 8 mois

Pour le compte de la 20e journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux affrontaient l’Olympique Lyonnais. Les hommes de Paulo Sousa, hormis le but de Jimmy Briand, ont connu une longue traversée du désert face à un OL très impliqué à faire un bon résultat en Gironde. Ils ont su faire la différence par Maxwell Cornet et Moussa Dembélé en l’espace de 3 minutes. Un nouveau revers en Ligue 1 qui laisser Bordeaux en seconde partie de tableau à la 13e place de la Ligue 1.

Benoît Costil : Le capitaine des Girondins de Bordeaux a retrouvé sa place dans la cage après un petit intermède pour laisser jouer Gaëtan Poussin en Coupe de France. Si en première mi-temps, Benoît Costil n’a pas pris beaucoup de ballons entre ses gants, c’est surtout du fait du manque de précision des attaquants lyonnais. Au retour des vestiaires, il ne peut pas faire grand-chose sur les deux buts lyonnais où il est pris à contre-pied à deux reprises. Mais heureusement que Costil a réalisé quelques parades en seconde période, sinon le score aurait pu être beaucoup plus large pour l’Olympique Lyonnais.

Edson Mexer : Après l’essai d’une défense à quatre contre Le Mans, l’ancien joueur du Stade Rennais a repris sa place dans le onze titulaire. L’international mozambicain a réussi à adresser quelques bons ballons sur certaines transversales pour allonger le jeu des Marine et Blanc qui en avait bien besoin. Malheureusement, il sera à l’image de ses coéquipiers lors du premier quart d’heure de la seconde mi-temps, Mexer ne pourra que constater les dégâts sur la déferlante lyonnaise pour revenir à la marque et prendre l’avantage.

Laurent Koscielny : Lors de la première mi-temps, Laurent Koscielny parvient à bien museler les vagues offensives lyonnaises en dégageant certains ballons dangereux. Au retour des vestiaires, l’ancien joueur d’Arsenal essaie de combler les brèches au milieu en montant un peu plus haut pour gêner la construction du jeu lyonnais. Hélas, ce genre de pratique peut avoir des conséquences irréversibles puisque sur le deuxième but lyonnais, cette avancée amène un deux contre deux qui permettra à Cornet de bien lancer Moussa Dembélé qui fusille Benoît Costil à bout portant. Peu avant le temps additionnel, il arrive à se battre pour inscrire le but du 2-2. Toutefois, le VAR passe par là et annule le but pour une position de hors jeu pour quelques centimètres.

Pablo : Aux côtés de Laurent Koscielny et d’Edson Mexer, Pablo a réalisé plutôt solide défensivement en venant sauver Otavio à deux-trois reprises qui avait réalisé des mauvaises passes en retrait. Néanmoins, Paulo Sousa lui a reproché de vouloir jouer trop long au lieu de jouer dans les pieds. Lors des dix dernières minutes, le défenseur central brésilien a passé plus son temps dans la surface de Lyon pour apporter du poids offensif, en vain.

Youssouf Sabaly : Plus les semaines passent et plus Youssouf Sabaly récupère ses galons de titulaire. Bien qu’annoncé sur le départ, on a senti l’international sénégalais très impliqué lors de la première demi-heure de jeu. Il n’est pas loin de doubler la mise pour les Girondins sur une frappe excentrée. Il sera très vite remplacé en seconde mi-temps par Samuel Kalu suite au second but de l’OL. De son côté, l’international nigérian n’a pas eu de grandes possibilités de se montrer du fait de sa position très basse sur le terrain. Il n’a fait que défendre pour éviter que son équipe ne sombre beaucoup plus.

Otavio : La prestation d’Otavio a été très pale en cette fin d’après-midi au Matmut Atlantique. Aux côtés d’Aurélien Tchouaméni, le milieu de terrain brésilien n’a été que l’ombre de lui même. Il n’a pas pu récupérer beaucoup de ballons dans l’entre jeu ce qui a permis aux Lyonnais de faire leur loi dans l’enceinte bordelaise. Une partie qui est sans doute à oublier pour le numéro 5 bordelais.

Aurélien Tchouaméni : Une nouvelle fois titulaire après sa belle prestation contre Le Mans pour démarrer l’année civile 2020, Aurélien Tchouaméni n’a pas réalisé une grande partie jusqu’à sa sortie. Assez lent dans la verticalité de son jeu, le jeune milieu de terrain des Marine et Blanc est sorti à la 40e minute par Paulo Sousa qui n’a pas été convaincu par sa première mi-temps. Rémi Oudin le remplace et prend place dans le couloir gauche. On n’a pas senti le néo-bordelais avoir beaucoup de percussion pour aider ses partenaires. Il faut dire qu’il a des circonstances atténuantes puisqu’il est plus efficace à droite pour rentrer sur son pied gauche. On n’évitera de lui jeter la pierre puisqu’il ne comptait que deux entraînements avec les Marine et Blanc.

Toma Basic : Après sa belle prestation contre Le Mans, Paulo Sousa a décidé de maintenir sa confiance en Toma Basic. Mais le milieu de terrain croate n’a que peu exister et a eu une imprécision assez prononcée dans son jeu de passe dans les 30 derniers mètres.  L’une des rares choses qu’il a réussi pendant cette partie, c’est l’exécution de ses coups de pied arrêté qui était plus ou moins de bonne facture.

Loris Benito : Comme à son habitude depuis son arrivée en Gironde, Loris Benito a mis beaucoup d’impact physique dans les premières minutes de jeu pour gêner au maximum les vagues offensives lyonnaises. Mais le staff technique de l’Olympique Lyonnais a dû analyser le manque de vitesse de l’international suisse qui n’a pas su bloquer suffisamment son couloir. Résultats des courses : Rafael et Traoré ont eu un véritable boulevard à gauche pour tenter de servir leurs partenaires dans les meilleures conditions.

Jimmy Briand : De nouveau titulaire à la pointe de l’attaque des Girondins de Bordeaux, décidément Jimmy Briand adore jouer contre l’Olympique Lyonnais. Grâce à une véritable maladresse d’Andersen, l’ancien Lyonnais en profite pour marquer une énième fois contre l’équipe rhodanienne. En l’espace de 4 matches, le numéro 7 des Girondins de Bordeaux a marqué à trois reprises et délivré une passe décisive. Mis à part son but, Jimmy Briand a connu beaucoup de difficultés à gratter certains ballons et se montrer dangereux dans la surface de réparation.

Nicolas De Préville : Lors des 45 premières minutes, Nicolas De Préville a essayé d’apporter beaucoup de percussion dans le jeu bordelais qui en avait bien besoin en cassant certaines lignes grâce à sa faculté de dribble. Comme beaucoup de ses coéquipiers, il a été en dessous de son niveau et c’est somme toute logique qu’il quitte le terrain à la 70e minute. Il est remplacé par Hwang Ui-Jo qui a voulu se montrer très disponible, mais il n’aura pas réussi à se mettre un ballon sous la dent.

Florian Sabathier

#Ligue1

Commentaires