Les Girondins qualifiés au bout de l'ennui [Joueurs par Joueurs Bordeaux-Le Havre]

Les Girondins qualifiés au bout de l'ennui [Joueurs par Joueurs Bordeaux-Le Havre]
10/01 - 00:16 | Il y a 6 mois

Après 45 premières minutes très pauvres, les Girondins de Bordeaux ont réussi cette fois-ci à s’imposer contre Le Havre grâce à un superbe but de Samuel Kalu qui permet aux Marine et Blanc de décrocher un ticket pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue. Les Bordelais connaîtront leur adversaire pour le dernier carré de la compétition jeudi soir. (1-0)

Gaetan Poussin :  Au vu de la première mi-temps très triste des deux côtés, le jeune gardien bordelais n’a clairement rien à faire durant le premier acte. Sur un centre havrais, il ne se pose pas de question et décide de boxer le danger hors de sa surface.

Youssouf Sabaly : repositionné dans le couloir droit, le joueur formé au Paris Saint-Germain monte par intermittence du fait du peu d’appels proposé par Samuel Kalu. Au retour des vestiaires, Youssouf Sabaly porte bien plus le ballon pour essayer de débloquer la situation. On sent vraiment la différence entre le Youssouf Sabaly qui joue dans le couloir gauche et celui qui retrouve son poste de prédilection.

Jules Koundé : Jules Koundé tente d’accélérer le jeu bordelais, qui en a bien besoin, en se projetant et en appuyant certaines passes pour amener du rythme. Dans l’aspect défensif, le défenseur bordelais est impeccable dans bon nombre de ses interventions. Il a notamment remporté 5 de ses 6 duels dans le domaine aérien.   

Vukasin Jovanovic : A l’image du match de dimanche, le défenseur central serbe est appliqué dans ses décisions défensives.

Maxime Poundjé : De nouveau titulaire depuis le match contre Amiens, le latéral gauche formé au club montre beaucoup de volonté notamment sur le plan défensif. Néanmoins, Le Havre a la tendance à passer sur son côté pour profiter de la profondeur de jeu de Ferhat. En deuxième mi-temps, Maxime Poundjé est un peu en moins vu.

Lukas Lerager : Lerager est souvent à contre temps par rapport à ses coéquipiers. Si le milieu de terrain danois à des opportunités pour éclairer le jeu, il tarde souvent dans la prise de décisions.

Otavio: Le milieu de terrain défensif est le joueur à toucher le plus de ballon sur le terrain. Comme en 2018, Otavio a réalisé une partie des plus propres.

Valentin Vada : Le jeune milieu de terrain argentin connaît sa deuxième titularisation de la saison. S’il touche bon nombre de ballons, il est très vite harcelé par le milieu de terrain havrais qui le bloque au maximum.  Il est remplacé à l’heure de jeu tant Valentin Vada disparaît au fur et à mesure de la partie par Jimmy Briand qui va tourner autour d’Andreas Cornelius. L’ancien joueur de Guingamp donne vraiment de sa personne depuis sa rentrée et c’est somme toute logique qu’il est le passeur décisif sur le but de Kalu.

Samuel Kalu : Si un joueur est un peu absent des quarante-cinq minutes, il s’agit de Samuel Kalu qui réalise un début de match à l’image des 90 minutes en Coupe de France où il ne réalise pas beaucoup d’appels. En seconde mi-temps, le staff décide d’intervertir Kalu avec Yann Karamoh pour diversifier le jeu. Un coaching qui porte ses fruits à la 70e minute. Bien servi par Jimmy Briand, l’international fixe son vis-à-vis avant d’effectuer un superbe intérieur de la surface en dehors de la surface de réparation  qui bat Balijon qui est trop court. Un but qui sauve un peu sa prestation tant Kalu a connu un déchet technique important durant la rencontre. 

Andreas Cornelius : Le géant danois met du temps à rentrer dans la partie et perd énormément de ballons tout en ayant un pourcentage de passes réussies pas très fameux. Peu en vue durant la rencontre, il est remplacé à la 79e minute par Toma Basic. La rentrée du milieu de terrain croate est pour densifier le milieu de terrain et avec un changement tactique. Initialement en 4-2-3-1, les Girondins de Bordeaux passent en 4-5-1 avec Basic qui joue en tant que milieu central gauche.  

Yann Karamoh : Le joueur prêté par l’Inter est sur courant alternatif pendant la première demi-heure. Il n’est pas aidé par ses partenaires qui ne réalisent pas d’appels tranchants pour lui faciliter la tâche. Un peu en dessous de son niveau lors des quarante-cinq premières minutes, il a été repositionné en tant qu’ailier droit. Après un match en demi-teinte, il est remplacé à la 90e minute par Nicolas De Préville.

Florian Sabathier

#Coupe de la Ligue

Commentaires