U19 Nationaux : un nul frustrant pour les Girondins face au leader brestois (0-0)

27/11 - 17:57 | Il y a 2 mois
Ce dimanche matin, les joueurs de Matthieu Chalmé étaient aux prises avec une formation bretonne, co-leader du championnat et qui avait corrigé nos Bordelais lors du match aller (4-1).
U19 Nationaux : un nul frustrant pour les Girondins face au leader brestois (0-0)

© Iconsport

Un air de revanche flottait autour du terrain du Haillan surtout qu’une victoire était vraiment requise pour se rapprocher du podium. Mais malgré une fin de match enlevé, les Girondins n’ont pu percer le bloc brestois.

Le match de la réserve à Lège-Cap-Ferret ayant été reporté pour terrain jugé impraticable, de nombreux membres habitués aux joutes du National 3 étaient présents dans le onze de départ: Yael Mouanga, Emmanuel Biumla, Matthias de Amorim, Julien Vetro et Emilien Makagni. Le début de match était à l’avantage des visiteurs qui imprimaient un gros pressing sur les relanceurs bordelais qui se voyaient forcés d’allonger le jeu. Les Brestois s’installaient dans le camp des Girondins et une erreur de Rohan Alain dans sa surface entraîna la première situation chaude du match avec un centre qui passe devant tout le monde (3e).

La réaction ne se fit pas attendre avec Enzo Grothe qui fut trouvé à l’angle droit de la surface mais sa tentative s’éleva largement au-dessus des buts (5e). Dans ce début de match, la maîtrise du ballon, néanmoins stérile, est bretonne et les contres bordelais ne laissent pas tranquille l’arrière-garde adverse.

Julien Vetro accélère sur son côté et place une frappe sans danger pour le portier (22e). Le premier tournant de la rencontre va faillir intervenir à la demi-heure de jeu sur un coup franc anodin mal contrôlé par le gardien, Alane Bedfian, qui retombe dans les pieds brestois mais la reprise est contrée par un tacle salvateur d’Emmanuel Biumla (31e). L’axe central Biumla/Mouanga va être un gros pont fort de la prestation girondine.

De Amorim bute sur la main ferme du dernier rempart breton

 

La fin de mi-temps voit la possession clairement s’équilibrer entre les deux équipes et les opportunités penchent désormais du côté des Girondins. Sur un tacle parfaitement exécuté, De Amorim récupère le ballon et enchaîne vers l’avant pour Vetro qui repique avant d’échouer encore une fois sur le portier adverse (38e).

La grosse occasion va être pour le très actif De Amorim qui reprend un centre en retrait au cœur de la surface mais son tir, pas assez croisé, est stoppé par la main ferme, digne de Neuer, du gardien visiteur (42e).

Le milieu marine et blanc va à nouveau tenter sa chance juste avant la fin de cette première période mais sans trouver le cadre cette fois-ci (45e). Les vingt-deux joueurs retournent aux vestiaires et il est bien difficile de dire qui prendra l’avantage même si les Girondins semblent mener aux points. Le second acte va longtemps consister à un affrontement de deux blocs collectifs sérieux et appliqués, laissant peu d’espaces aux attaquants avec un terrain lourd se détériorant au fil des minutes, ne facilitant pas les choses.

chalme.jpg (43 KB)
@Lody

 

On sent que les deux staffs ont bien bossé tactiquement pour se museler réciproquement. Niveau situations chaudes, cela reste mince mais toujours du côté bordelais avec Luc Essiena qui déborde mais son centre dangereux ne trouve personne (53e). A l’heure de jeu, Mehdi Harfi remplace Julien Vetro.

Le meilleur buteur se met rapidement en jambes en passant en deux défenseurs en pleine surface avant d’être repris de justesse au moment de déclencher son tir (65e).

L’arbitre perd le fil du match

 

Les duels sont âpres, les contacts virils mais pas tout le temps corrects sauf aux yeux de l’arbitre qui semble totalement perdu et ne plus savoir siffler à part pour mettre un carton à un adjoint du coach bordelais suite à une remarque absolument pas irrespectueuse.

Il perd le contrôle du match, le match se durcit. Les Girondins poussent forts dans le dernier quart d’heure de cette partie avec l’entrée convaincante de Noa Manette sur le couloir gauche. D’un tacle parfait, il gratte un ballon dans les pieds adverses et se retourne vers le but brestois, prend appui sur Harfi qui joue le une-deux. L’ailier est fauché indiscutablement par le libéro mais l’arbitre ne signale qu’un corner sous les yeux médusés des joueurs, staffs et spectateurs.

Matthieu Chalmé préfère en rire que s’emporter (80e). Les Marines et Blancs mettent la bonne intensité dans cette fin de match, ils déstabilisent enfin le bloc breton, enchaînent les vagues offensives quitte à se mettre en danger face aux contres visiteurs. Dans les arrêts de jeu, sur une transition rapide, l’attaquant brestois se présente seul face à Bedfian qui remporte son face-à-face (93e).

Ce sera le dernier temps fort de ce gros combat physique et tactique qui se termine sur un score nul et vierge. On sent la frustration sur les visages bordelais notamment avec ce penalty non accordé. Avec ce point supplémentaire, les Girondins restent sixièmes à huit points des leaders brestois en attendant les résultats de Laval et d’Angers.

Les jeunes girondins retrouveront la Bretagne pour la dernière journée avant la trêve avec un voyage à Lorient (10e), dimanche à 11h. Mais cette première partie de saison se terminera dans quinze jours après le court déplacement à Blanquefort en Coupe Gambardella, le week-end du 10-11 décembre.

Composition : Bedfian – Grillot – Biumla – Mouanga – Alain – Marques – De Amorim – Grothe (Manette, 76e) – Makagni (Fernandes, 83e) – Essiena – Vetro (Harfi, 60e)

Non entrés: Triaud – Sobral (g)

Contribution écrite par Cédric socio de WebGirondins.

 

#Formation des Girondins