Girondins : “Les six premiers mois de Zuriko Davitashvili étaient une catastrophe”

29/05 - 17:01 | Il y a 2 mois
Zuriko Davitashvili, qui s'apprête à disputer l’Euro avec sa sélection, a connu une saison mitigée avec les Girondins de Bordeaux. La ligne de statistiques est pourtant bonne pour le Géorgien, 8 buts et 9 passes décisives, mais sa première partie de saison fut très loin du niveau espéré.
Girondins : “Les six premiers mois de Zuriko Davitashvili étaient une catastrophe”

© Iconsport

Écoutez ou lisez ses propos :

 

Son départ lors du prochain mercato semble inévitable. Lors du Talk diffusé sur WebGirondins, le journaliste Samuel Vaslin nous dévoile son analyse sur la saison du joueur de 23 ans.

Samuel Vaslin dans le Talk: “Zuriko Davitashvili, c’est un joueur que j'aime beaucoup, j’ai apprécié sa première saison même si elle a été très irrégulière. Il y avait quand même beaucoup de choses intéressantes pour une première année, donc beaucoup d'espoir pour cette saison. C'était à lui cette année de dynamiser l'attaque avec le départ de Bakwa et le profil de Livolant qui m'interrogeait. Il devait devenir le dynamiteur de l'équipe dans cette Ligue 2. Si je vous parle des 8 dernières semaines, ce Zuriko m’a donné satisfaction. S'il avait fait une saison entière comme cela, il aurait fini dans le top 3 des joueurs de Ligue 2 et même peut-être meilleur joueur.”

Un joueur irrégulier

 

“Mais les six mois d’avant, c'est à mettre à la poubelle, c'était catastrophique. Sous Guillon, il a été très neutre, après sous Riera, c’était une caricature. Notamment dans ce match contre Rodez où c'est lui qui fait en partie basculer le match, alors qu’on l’avait en main, son attitude n'était pas bonne. Il y a eu cette quinzaine de premiers matchs sous Riera notamment à Angers, Bastia et tous les matchs en Coupe de France où c'était censé être le joueur à qui on avait confié les clés du jeu. Mais il allait s’empaler constamment sur les défenses, sans jamais réfléchir, en jouant la tête baissée, sans frapper et en voulant dribbler tout le monde. Il y a quand même beaucoup de choses qui m'ont dérangé dans sa saison. Si on doit faire un bilan honnête, sa saison n'a pas été bonne. Mais par contre la fin de saison m’a rappelé que c'est un joueur qui a énormément de qualités. Peut-être qu’encore une fois c'est ce club-là et cette direction qui n'a pas su l'exploiter, plutôt que le joueur, qui un de plus, a été irrégulier et instable dans cette équipe.”

>> Interview - Gabriel Gerinte : "J'ai découvert Albert Riera dans la difficulté"