Interview - Sébastien Renault : “Lescure méritait une très belle fête et il l’a eu”

18/06 - 11:27 | Il y a 1 mois
Un mois après, le centenaire du Parc Lescure sonne toujours dans la tête des bordelais. Des buts de “Cavegoal”, aux dribbles de Gourcuff, en passant par la vista de Giresse sans oublier les “bonbons” de Zizou, les supporters des Marine et Blanc n’ont pas oublié et n’oublieront jamais ce qui s’est passé le 14 mai 2024. Sébastien Renault, président de l’association “Préservons Lescure” qui œuvre pour la protection du Parc Lescure a participé activement à cette fête historique. Il nous fait le bilan de cet évènement et nous livre ses impressions sur le match des Légendes
Interview - Sébastien Renault : “Lescure méritait une très belle fête et il l’a eu”

© Iconsport

WebGirondins : Peux-tu nous présenter l’association “Préservons Lescure” ?

Sébastien Renault : L’association est née en 2016 suite à un projet immobilier et commercial qui devait avoir lieu sur le site du Parc Lescure (le stade Chaban Delmas et le stade annexe). C’est un projet qui grâce à la mobilisation populaire à Bordeaux a été arrêté. Depuis, on continue de faire de la valorisation patrimoniale notamment avec des visites du stade lors des journées du patrimoine. On essaye d’apporter nos idées sur le présent et l’avenir du site.

Cela fait maintenant un peu plus d’un mois que l’anniversaire des 100 ans de Lescure est passé. Peux-tu raconter comment c’est déroulé la semaine de festivités autour de cet anniversaire historique ?

La mairie de Bordeaux nous a proposé de s’associer à leurs équipes de l'organisation de cette semaine de festivité. Il y avait le match évènement des 100 ans et tout un tas d'événements la semaine autour de ce match. Le jour du match, j’avais fait plusieurs visites du stade pour les gagnants de la tombola solidaire des Girondins. Ensuite, nous avons organisé une conférence sur Lescure et les 100 ans de patrimoines olympiques avec plusieurs invités (Jean-Christophe Thouvenel, Gernot Rohr, Cheick Diabaté, Jaroslav Plasil).

“Cet anniversaire est une forme de reconnaissance de tout ce qu’a accompli l’association depuis 8 ans”


Quel bilan tires-tu de ce match des légendes ?

C’est une semaine très positive. Lescure méritait une très belle fête et il l’a eu.


virage-sud-2024.jpg (71 KB)
@iconsport

T’attendais-tu à une telle affluence malgré la situation difficile des Girondins ?

Non, on ne s’attendait pas à une telle mobilisation pour ce grand match. Les billets se sont écoulés très rapidement. C’était incroyable. La présence de joueurs comme Zinédine Zidane a joué pour beaucoup. Après, on voit à chaque fois à quel point les Bordelais sont attachés à ce stade et là, ils l’ont encore prouvé.

En tant que président de l’association Préservons Lescure, es-tu fier de voir ce stade mythique revivre, en quelque sorte une deuxième fois, et de contribuer à l'entretien de son histoire ?

Exactement. C’est vraiment une fierté. Si on m'avait dit en 2016 qu’on allait fêter 8 ans plus tard le centenaire du sport à Lescure avec toutes ses vedettes et ses stars qui ont marqué les Girondins, on aurait signé tout de suite. Donc, c’est vraiment formidable. Et, on est toujours dans l’esprit d’origine, c'est-à-dire, d'accueillir des sportifs professionnels sur le grand stade et des sportifs amateurs sur le stade annexe. C’est ce que nous défendons. Cela fait 100 ans et cette volonté d’origine est toujours bien réelle.

“C’est important pour nous de voir que 100 ans plus tard, il y a toujours ces sports professionnels et amateurs”

Quels sentiments as-tu ressentis lors de l’entrée des joueurs sur le terrain ?

C’était exceptionnel de voir réunis sur le même terrain Alain Giresse et Zinédine Zidane. C’est des joueurs que j’ai pu voir au fur et à mesure quand j’étais plus jeune. Là, de les voir tous réunis (Marius Trésor, Yoann Gourcuff), ça fait remonter beaucoup de souvenirs. C’est beaucoup d’émotions. J’ai vu beaucoup de parents amener leurs enfants. C’était super convivial.

Ne penses-tu pas que la boucle est bouclée, puisque la jeune génération de supporters a pu voir le passé glorieux du club et les légendes des Girondins porter le maillot à Lescure ?

Oui, c’est vrai. Dans une période où on s’inquiète un peu sur l’identité des Girondins, on voit toujours beaucoup de jeunes notamment dans le Virage Sud. C’est important pour eux de comprendre que les Girondins, c’est un club historique, qui a une identité.

“Cette journée a montré que les Girondins de Bordeaux est un club à part, et un club qu’il faut respecter”


Avec l’association “Préservons Lescure”, avez-vous pour le futur d’autres projets en cours de réalisation ?

On a un livre “Lescure, 100 ans d’histoire” qui devrait sortir à la fin de l’année aux éditions “l’atelier des brisants’’. On espère ouvrir de nouvelles visites du stade pour les journées du patrimoine le 21 et 22 septembre.

H.D

>> Mercato : Bordeaux a de la concurrence pour Gaëtan Weissbeck