Les Girondins ratent le coche [Joueur par Joueur Reims - Bordeaux]

Les Girondins ratent le coche [Joueur par Joueur Reims - Bordeaux]
30/11 - 22:25 | Il y a 2 semaines

Pour le compte de la 15e journée de Ligue 1, les hommes de Paulo Sousa se déplaçaient en Champagne pour y affronter le Stade de Reims. Face à la meilleure défense du championnat qui n’a plus perdu contre les Girondins de Bordeaux depuis 1962, Bordeaux n’a pas réussi la meilleure des entames face à un Stade de Reims très incisif. Mais les coéquipiers de Benoît Costil ne pourront rien faire face à une énième offensive rémoise par Dia à la 93e minute (pourtant à dix depuis la 72e minute) qui leur permet de décrocher un point qui est amplement mérité. Bordeaux rétrograde à la 5e place du classement avec un point d’avance sur l’Olympique Lyonnais, sixième.

Benoît Costil : Alors que les Marine et Blanc ne parviennent pas à réussir leur entame, ils peuvent compter sur Benoît Costil. Le capitaine des Marine et Blanc. A la 13e minute, il est obligé d’effectuer une parade suite à une frappe plein axe de Dia. Les offensives rémoises s’intensifient peu à peu et il faut que Costil se détente parfaitement pour repousser le danger. Les joueurs adverses n’en démordent pas et insistent, mais le capitaine bordelais s’illustre à deux reprises pour écarter le danger. Pendant ce temps-là, les Girondins vont débloquer le tableau d’affichage, mais le Stade de Reims continue sa marche et oblige Costil se détendre pour repousser une frappe de Romao. Au retour des vestiaires, les Rémois insistent encore et toujours, mais le mur Costil a toujours une réponse à donner. Même une reprise lointaine de Kamara se rapproche de la cage de Costil, mais une frappe hors cadre qui témoigne de l’inefficacité du Stade de Reims. Il ne peut malheureusement rien faire sur le but de Dia puisqu'il est battu à bout portant.

Edson Mexer : L’international mozambicain va prendre un carton très rapidement pour éviter qu’une contre attaque rémoise aille au bout. L’ancien joueur du Stade Rennais s’est montré très solide défensivement à l’image de Pablo et Koscielny pour empêcher le Stade de Reims. Il va sortir à la 79e minute par Vukasin Jovanovic.

Laurent Koscielny : Pas titulaire pour affronter l’AS Monaco le week-end dernier, Laurent Koscielny a semblé très à son aise contre le Stade de Reims. Il a gratté quelques ballons dans les pieds rémois tout en gagnant une majorité de ses duels. Sa qualité de relance n’a pas été mauvaise bien au contraire. En somme, l’ancien joueur d’Arsenal a enfilé une nouvelle fois son costume de patron de la défense des Girondins. Tout semblait parfaitement se passer pour la défense bordelaise jusqu'à la 93ème. Sur un très bon appel de Suk, l'incompréhension est de mise entre Koscielny et Pablo qui vont touts les deux sur le porteur du ballon ce qui permet à Dia de se retrouver seul face à Costil qui met le ballon au fond des filets.

Pablo : Après quelques délicatesses sur certains contrôles de balle lors du premier quart d’heure, Pablo s’est montré très solide dans les duels aériens, mais également dans ses tacles glissés où il a souvent récupéré des ballons dans les pieds des joueurs rémois. L'incompréhension avec Laurent Koscielny sur l'égalisation rémoise vient ternir un petit peu sa rencontre.

Samuel Kalu : Après avoir connu un rôle de piston gauche contre l’AS Monaco, cette fois-ci Kalu a pris le rôle de piston droit. Une partie assez terne pour l’international nigérian qui n’aura été que peu régulièrement à son avantage. A l’heure de jeu, il va sortir et être remplacé par Youssouf Sabaly qui goûte à ses premières minutes depuis sa titularisation contre le Montpellier Hérault lors de la 2e journée de la Ligue 1. L’international sénégalais s’est montré très impliqué dans le repli défensif tout en débordant sur son aile droite avec énormément d’énergie. Un beau retour après plus de trois mois d’absence pour l’ancien joueur du Paris Saint-Germain.

Aurélien Tchouaméni : Auteur d’une superbe prestation contre les Monégasques dimanche dernier, le jeune international U20 de l’Equipe de France a une nouvelle fois réalisé une très belle prestation dans l’entre jeu bordelais. Le jeune bordelais a été très présent pour permettre aux Girondins de faire le dos rond. Sur l’une des rares incursions bordelaises, Tchouaméni parvient à faire la différence. Il lève la tête et sert parfaitement Josh Maja qui conclut par une Madjer. En seconde mi-temps, il va réaliser encore un gros travail défensif pour apporter son soutien à l’arrière-garde bordelaise.

Otavio : Il est sans doute le Bordelais qui a touché le plus de ballons lors des 45 premières minutes. Si, comme à son habitude, le milieu de terrain brésilien récupère beaucoup de ballons, il se montre souvent très imprécis sur ses passes. Plus la partie avance et plus Otavio est dans son match avec un pressing très agressif sur le porteur du ballon.

Loris Benito : Après avoir dépanné en charnière centrale le week-end dernier, Loris Benito reprend sa place dans le couloir gauche. Lors des 15 premières minutes, l’international suisse a tendance à se réaxer ce qui laisse beaucoup d’espace sur le côté gauche pour le Stade de Reims. L’ancien joueur des Young Boys de Berne prend de plus en plus de risque pour apporter une solution offensive sans pour autant avoir la réussite avec lui.

Yacine Adli : L’ancien joueur du Paris Saint-Germain n’avait plus connu une titularisation depuis le 20 octobre contre l’AS Saint-Étienne. Adli a connu de grandes difficultés à rentrer dans son match avec une cruelle imprécision dans son jeu de passe. Au retour des vestiaires, sa prestation connaîtra quelques éclaircies notamment pour délivrer de bons ballons pour ses partenaires. Il sera remplacé à la 84e minute par Youssef Aït Bennasser.

Josh Maja : Très discret lors des 20 premières minutes notamment, car il est sevré de ballon, Josh Maja va profiter d’un bon travail d’Aurélien Tchouaméni pour se faire oublier par la défense rémoise. Son deuxième but de la saison en Ligue 1 (ndlr : il a désormais participé à 20 rencontres dans l’élite du football français depuis son arrivée en janvier dernier) après celui inscrit contre Montpellier. L’ancien joueur de Sunderland surprend tout son monde avec une magnifique madjer pour tromper le portier du Stade de Reims. Hormis son but, Josh Maja n’a eu que très peu d’opportunités pour se mettre en évidence.

Nicolas De Préville : Après avoir effectué son retour à Lille il y a quelques semaines, Nicolas De Préville retrouvait le Stade de Reims où il avait réussi à briller. Lors des 45 premières minutes, l’homme clé de Paulo Sousa est très peu en vue. Au retour des vestiaires, le constat sera quasiment le même avec très peu de ballons touchés.  Sur 65 ballons touchés, le numéro 12 bordelais en a perdu 25.

Florian Sabathier

#Ligue1

Commentaires