Yacine Adli : “La réalité est que les têtes sont touchées”

Yacine Adli : “La réalité est que les têtes sont touchées”
28/11 - 17:32 | Il y a 2 mois
Le milieu des Girondins de Bordeaux fait le constat qu’avec une telle largesse défensive, les choses ne pourront point s’améliorer. 

Après le match, Yacine Adli a livré son sentiment au micro de Prime Vidéo, un sentiment d'amertume, mais reste guidé par la volonté de remonter la tête. Cela commence par les matchs contre Strasbourg et Lyon.

“On a encaissé 32 buts en 15 matchs”

Yacine Adli : “On est dans le dur, ce n'est pas facile, encore aujourd’hui une désillusion, on perd à domicile. On savait que c’était un match important, on a vu Metz gagner hier, donc les 3 points étaient importants aujourd’hui, malheureusement c’est encore une défaite. C’est désolant parce qu’on prend trop de buts. On ne peut gagner des matchs en prenant deux buts à chaque fois, c’est impossible. On a encaissé 32 buts en 15 matchs, donc ça part de tout le monde, il va falloir qu’on se remette au travail. Il y a un match mercredi, donc il faut une remise en question tout de suite. Il va falloir aller prendre des points sinon ça risque d’être compliqué.”

“Les têtes sont touchées”

“Je pense que la première mi-temps, notre but est mérité, car on domine, ils n’ont pas plus d'occasions, et encore une fois, même sur notre temps fort, sur une occasion on peut prendre un but. Dès qu’il y a des événements contraires, on recule, on est tout de suite plus fébriles, je trouve que c’est très facile pour l’adversaire de marquer. Forcément, ça ne fait plaisir à personne d’avoir 13 points en 13 matchs, la réalité est que les têtes sont touchées, mais il va falloir se remettre au travail, car il y a un match mercredi et un autre dimanche, il faut des points avant la trêve. Il va falloir gagner ces deux matchs qui vont nous faire du bien, il faut prendre des points, c’est tout. “

COMMENTAIRES