En costauds [joueur par joueur Montpellier-Bordeaux]

En costauds [joueur par joueur Montpellier-Bordeaux]
15/04 - 17:45 | Il y a 3 mois

Vainqueurs à Montpellier (1-3), les Girondins ont affiché un beau visage. Avec des joueurs combatifs et justes techniquement, à l’image de Martin Braithwaite buteur, Bordeaux enchaîne un deuxième succès de rang.

Benoît Costil (cap) : Le capitaine girondin a assuré et réalisé un match à la hauteur de son statut d’international français. Deux arrêts spectaculaires, un pénalty de Camara repoussé en plongeant près de son poteau à un moment charnière (à 1-3 ; 90eme minute), et des sorties aériennes solides et réussies ont concouru à son très bon match.

Youssouf Sabaly : Gêné par l’activité débordante du latéral gauche Cozza, le défenseur droit bordelais s’est concentré sur la partie purement défensive de son rôle. Accrocheur et soucieux de ne pas relancer à l’emporte pièce, l’ancien joueur d’Evian a réussi un match plus que correct.

Pablo : Fort dans toutes ses interventions, qui ont été également très propres, le défenseur central bordelais a éteint Giovanni Sio. Il a aussi brillé de la tête en étant à deux doigts de marquer sur corner à plusieurs reprises et en remisant le ballon du 1-0 pour Braithwaite. Indispensable en ce moment à l’équilibre de la défense girondine.

Jules Koundé : Très en retard sur Paul Lasne et averti en début de match, il a coûté un coup-franc axial que Mbenza a envoyé sur la barre. Il s’est ensuite repris en revenant petit à petit dans son registre grâce à des interventions et des relances sobres. Mais sa fin de match fut plus délicate avec un manque de jus pour empêcher Camara de remiser en retrait pour Skhiri sur le but montpelliérain.

Diego Contento : Pour son retour en tant que titulaire, le défenseur allemand a fait preuve de beaucoup de combativité même s’il a parfois un peu trop reculé dans sa surface de réparation, laissant de la place aux adversaires pour centrer. Un bon match techniquement dans l’ensemble, avec une passe décisive intelligente pour Meïté à la 78eme minute après un centre en retrait.

Jaroslav Plasil : Placé en sentinelle dans le losange de Gustavo Poyet, l’international tchèque a commencé le match au ralenti avant de se mettre dans le bain et de récupérer beaucoup de ballons tout en assurant une première relance de qualité. Il n’a pas non plus hésité à se projeter, signe de sa très bonne forme physique actuelle.

Lukas Lerager : Combatif à souhait, il a non seulement récupéré des ballons importants, mais a également joué juste, gommant sur ce match des défauts qui étaient jusque là récurrents. En point d’orgue de son bon match technique : une transversale parfaite qui offre une passe décisive à Kamano à la 49eme minute.

Younousse Sankharé : Positionné à gauche dans le trio défensif du milieu, l’ancien lillois a beaucoup couru et a souvent couvert le côté devant Diego Contento. Au point techniquement, à l’image de son équipe, il a également fait parler sa puissance physique à plusieurs reprises face à des Montpelliérains spécialistes de l’impact dans le coeur du jeu. Remplacé par Souhalio Meïté (67eme minute), buteur sur une frappe croisée imparable à la 78eme minute.

Valentin Vada : Placé en soutien de Kamano et Braithwaite, le joueur argentin a produit un bon match, libéré du registre beaucoup plus défensif demandé par un positionnement dans le milieu à trois. Souvent accrocheur à défaut d’avoir un vrai impact technique sur le jeu, il est tout de même auteur d’un corner bien enroulé dans la surface pour le premier but bordelais et a limité un déchet dans les passes qui est habituellement son pêché mignon. Remplacé par Théo Pellenard à la 77eme minute.

François Kamano : Percutant, le joueur bordelais a représenté une menace sur chaque contre girondin, s’entendant parfaitement avec Martin Braithwaite. Jouant sur la profondeur à merveille, il a été récompensé de son match très cohérent en marquant le deuxième but girondin grâce à un contrôle orienté de la poitrine lui ouvrant le chemin du but et n’a pas tremblé en croisant un tir puissant face à Lecomte. Remplacé par Malcom à la 61eme minute.

Martin Braithwaite : Opportuniste pour ouvrir le score dès la 7eme minute d’une tête plongeante et débloquer son compteur pour les Girondins, il s’est aussi libéré dès le début de match avec cette action. C’est ensuite un joueur complet qui a permis à Bordeaux de garder les ballons devant et de gêner Montpellier en décrochant souvent pour libérer des espaces pour Kamano tout en continuant à roder à de multiples reprises dans la surface adverse. 

Gustavo Poyet : L’entraîneur girondin a fait mouche dimanche après-midi en trouvant un schéma de jeu qui a convenu à ses joueurs (4-4-2 en losange), chacun jouant sa partition avec brio. Non content d’avoir mis en place un schéma qui a perturbé l’adversaire montpelliérain, le coach girondin a aussi réalisé de bons changements avec une entrée salutaire de Meïté buteur. 

Par Florian RODRIGUEZ

#Ligue1

Commentaires