Aurélien Tchouaméni : “D’autres veulent juste gagner en jouant bien. Personnellement, le plus important, c’est de gagner“

24/06 - 11:38 | Il y a 3 semaines
En conférence de presse, avant d’affronter la Pologne (mardi 25 juin, 18h), l’ancien bordelais a répondu aux critiques concernant la manière de jouer des Bleus qui peut paraître “ennuyante” selon certains journalistes. La réponse sans langue de bois du milieu de terrain français.
Aurélien Tchouaméni : “D’autres veulent juste gagner en jouant bien. Personnellement, le plus important, c’est de gagner“

© Iconsport

“À la fin de nos carrières, on se rappellera plus du palmarès de chacun plutôt que de la manière de jouer”

Aurélien Tchouaméni sur RMC : “Cela dépend de l’opinion de l'opinion de chacun. Il y a des personnes qui veulent gagner. Il y a des personnes qui veulent bien jouer. D’autres qui veulent gagner en bien jouant. D’autres qui veulent juste gagner. Personnellement, le plus important, c’est de gagner. Donc à partir de ça qu’on joue bien, qu’on joue mal… Si à la fin du match, on repart avec les 3 points. C’est le plus important parce qu’à la fin de nos carrières, on se rappellera plus du palmarès de chacun plutôt que de la manière de jouer même si c’est vrai que parfois, ça peut rester dans les têtes… On n’est peut-être pas l’équipe qui joue le mieux… Mais, on est l'équipe qui se retrouve le plus souvent dans le carré final.”

Ensuite, le madrilène a donné son avis concernant l’actualité politique en France.

“J’ai horreur des extrêmes”

“Dans le groupe, tout le monde a le droit d’avoir son opinion. On a eu des messages forts via Kylian et Marcus qui ont donné leur point de vue. C’est un point de vue que je partage. Dans la vie, j’ai horreur des extrêmes. Je suis plus pour une politique d’unité. Je pense que c’est ce qui représente le mieux la France… Comme cela a été dit auparavant. Je ne vais rien rajouter de nouveau. J’incite tout le monde à aller voter et à prendre conscience que chaque vote aura une importance primordiale.”

>> Interview - Frédéric Roux : “Albert Riera peut être un élément clé du renouveau des Girondins de Bordeaux”