Baptiste Mourigal : "Kang-in Lee est déjà une petite star en Corée du Sud, plus que Hwang Ui-Jo"

10/05 - 01:00 | Il y a 1 mois

Nous avons réalisé l'interview Baptiste Mourigal de Lucarne Opposée qui suit le championnat sud-coréen et les joueurs du pays sur le globe. Nous sommes revenus sur les performances du bordelais Hwang Ui-Jo et sur la rumeur Kang-in Lee.

WebGirondins : Les Girondins ont un le Sud-Coréen Hwang Ui-Jo dans leur effectif depuis cette saison, avez-vous été surpris de cette signature à Bordeaux ?

LO : Oui on ne s'attendait pas à le voir partir pour la France, mais plus pour l'Allemagne avec qui il avait des contacts depuis quelque temps. Il était même lié à la MLS. Jamais on ne pensait à ce que Bordeaux vienne le chercher. Une bonne surprise !

"HWANG A BEAUCOUP ÉTÉ DÉCRIÉ POUR SON FAIBLE RENDEMENT"

WG : Quelle est la cote de popularité de Hwang en Corée du Sud ?

LO : Hwang Ui-jo est connu bien évidemment puisqu'il est l'attaquant de la sélection, mais il est aussi beaucoup décrié par son faible rendement (un mal qui couve en sélection depuis quelque temps, ça n'a rien à voir directement avec le garçon). Il a aussi été au cœur de quelques polémiques à Seongnam et dernièrement lors des Asian Games 2018 où sa présence a été incomprise par le public sud-coréen (il était accusé d'être le chouchou du sélectionneur, Kim Hak-bom qui l'avait lancé à Seongnam en 2015). Ce n'est pas un inconnu, mais en comparaison de Son Heung-min, Lee Kang-in, Ki Sung-yueng ou encore Lee Seung-woo, il est moins populaire.

WG : Cela a-t-il permit de mettre en avant le foot français et les Girondins de Bordeaux en Corée ?

LO : Le foot français était déjà un peu connu par les Sud-Coréens. Pour prendre l'exemple le plus récent, via Kwon Chang-hoon à Dijon. Les Sud-coréens connaissent aussi très bien le PSG et l'équipe de France puisqu'elle est championne du monde. Dire que les Girondins de Bordeaux se font une renommé dans le pays, c'est allez un peu loin. Bien évidemment les matchs des Girondins sont diffusés grâce à Hwang Ui-Jo, mais vous ne verrez pas les maillots dans les boutiques par exemple. Bordeaux est connu, mais ça reste léger.

"ON ESPÈRE QUE HWANG SERA REPOSITIONNÉ DANS L'AXE AVEC BORDEAUX"

WG : Comment jugez-vous son adaptation à la Ligue 1 ?

LO : Il s'est bien adapté, il a tout misé sur son physique et ça l'a grandement aidé. Après, il ne joue pas à son vrai poste, n°9 et fait donc ce qu'il peut. Il faut aussi souligner qu'il n'a pas connu de pause depuis 2018 donc le voir enchaîner les matchs est une bonne chose. On espère juste qu'il soit repositionné dans l'axe pour être beaucoup plus efficace à Bordeaux et pas un poids mort par moment.

WG : Avez vous été surpris ?

LO : Dire un « non » catégorique serait mentir. Je m'attendais à un temps d'adaptation plus long de par sa fatigue et son changement de pays. Mais je reste persuadé qu'il va réussir et que les supporters des Girondins n'ont pas encore vu tout ce dont il est capable.

"LE FOOT CORÉEN POURRAIT APPORTER SA FOLIE À LA LIGUE 1"

WG : Hwang a un style de jeu avec beaucoup de courses et de dépense physique, est-ce que son jeu est représentatif des joueurs coréens ?

LO : Oui. Les joueurs sud-coréens se dépensent beaucoup et accumulent les courses. Hwang Ui-Jo s'inscrit parfaitement dans ce registre à la différence qu'il est un peu plus physique que certains.

WG : La rumeur mercato fait état d’un intérêt de l’OM et de Bordeaux pour Kang-in Lee (Valence) ? Que pouvez-vous nous dire de ce joueur ?

LO : La rumeur est assez surprenante, je ne vous le cache pas. Valence tient à son joueur et lui veut s'imposer en Espagne. Les choses ont-elles évolué ? Probablement. Après ça reste une bonne idée, c'est un joueur en devenir, très prometteur et talentueux qu'il faut continuer d'accompagner et ne pas voir comme un joueur accompli. Il joue à tous les postes offensifs que ce soit meneur, aile ou faux 9. Mais sa préférence, il ne l'a jamais caché, c'est de jouer dans l'axe où sa qualité de passe et sa maîtrise technique excellent à merveille. Il a porté la Corée du Sud à bout de bras pendant la Coupe du Monde des moins de 20 ans. Il a un fort caractère qui pourrait faire des étincelles  si jamais ça ne va pas dans son sens. Mais il est jeune, il a encore besoin d'apprendre dans plusieurs aspects, dont celui-ci. Pour le coup, lui est déjà une petite star en Corée du Sud, plus que Hwang Ui-jo.

WG : Que peut apporter le foot coréen à la Ligue 1 ?

LO : Le foot coréen pourrait apporter sa folie, son insouciance et son dynamisme au championnat français.

#Transferts #Hwang Ui-Jo

Commentaires