Bordeaux craque en fin de match

22/12 - 22:53 | Il y a 10 mois
Les Girondins de Bordeaux ont perdu le dernier match de l'année face au Champion en tire. Pourtant la première mi-temps des marine et Blanc a laissé espérer un meilleur résultat.
Bordeaux craque en fin de match

© Iconsport

Meilleure première mi-temps de la saison

Les Girondins de Bordeaux alignent une équipe compétitive malgré les nombreuses absences face au Champion de France le LOSC. Vladimir Petkovic organise son 11 en 4 2 3 1 classique dès le début de match. À noter le positionnement d'Elis à gauche du jeu, et de Dilrosun à droite. Au milieu où Onana et Fransergio font la paire.

Dès le début des matchs les joueurs des Girondins sont dans le coup à l'image de Dilsrosun qui est virevoltant, et de Yacine s’est mis en mode combat. Il défend sur tous les ballons.

Les Marine et Blanc sont rapidement récompensés. Dilrosun déborde, Pembele centre, Elis marque (1-0 46’). Benjamin André égalise d’une frappe de 20 sans être inquiété, Costil est battu (1-1, 33’). Mais Bordeaux ne se décourage pas et continue. Adli enclenche le turbo, et fait un bijou de passe pour Elis, qui sur le côté gauche de la surface ouvrer son pied droit et marque son deuxième but de la soirée (2-1, 45+1). Les Girondins rentrent au vestiaire sur ce score mérité. À noter la sortie d’Onana blessé à la 39’ et remplacé par Fransergio.

Bordeaux craque


Au retour du vestiaire, les Girondins maintiennent la même organisation et la même intensité dans le jeu. Ils laissent le ballon aux Lillois, ils jouent haut, et contre rapidement l'équipe adverse. Notons les percées individualistes de Timothée Pembele qui n'apportent rien au collectif, c'est dommage car il a de son côté Javairo Dilrosun qui est en grande forme ce soir. Le joueur hollandais réussit tout collectivement, et fait les efforts défensifs pour compenser les montées désordonnées du jeune parisien.

Fransergio est un peu à la peine au milieu, mais Otavio compense parfaitement. Lille marque à deux reprises, mais l'arbitre Mr Lesage les refuse pour position de hors-jeu. À la 73’ Mangas, très en difficulté ce soir, concède un pénalty que Yilmaz transforme. Petkovic fait rentrer dans la foulée Niang et Mensah à la place de Mangas et Hwang. Bordeaux part à l’abordage et met la pression sur le but lillois.

David marque le trroisème but lillois et crucifie Bordeaux (2-3 84'). Kalu et Briand entrent en jeu. Fin de match. Bordeaux est 17e à la trêve.

Suivre le Débrief à Chaud :