Bordeaux encore muet [Joueur par joueur Bordeaux - Nice]

27/09 - 16:02 | Il y a 1 mois
Les Girondins n’ont pas su faire mieux que 0-0 face à Nice sur la pelouse du Matmut Atlantique.

Le troisième match nul et vierge de suite pour Bordeaux à domicile. Cette fois-ci, les Bordelais pourront remercier la chance puisque les Niçois ont touché trois fois les montants de Costil.

Benoit Costil : l’ancien portier rennais est resté vigilant tout le match effectuant de bonnes parades lorsque son équipe en avait besoin. Il peut aussi dire merci à ses cages puisqu’il a été sauvé trois fois par la barre et le poteau. Il a aussi été intéressant dans ses relances essayant constamment de chercher ses partenaires. 

Youssouf Sabaly : trop de déchet pour l’international sénégalais et trop d’absence. À l’image de l’équipe, Sabaly peine à être constant tout le match. Ses temps forts correspondent à ceux de Samuel Kalu. Mais il est beaucoup trop brouillon balle au pied par moment et il enchaîne souvent les imprécisions techniques. Remplacé par Enock Kwateng à la 81e. L’ancien Nantais est venu renforcer le couloir droit. 

Laurent Koscielny : le meilleur Bordelais sur la pelouse aujourd’hui. Leader et impeccable dans ses interventions. Profitons.

Pablo : pour sa première titularisation depuis près de 7 mois, Pablo a été rassurant. Alors certes tout n’est pas parfait, il manque parfois de fraîcheur et d’explosivité, mais dans les duels c’est très très solide. Un bon renfort.

Loris Benito : il faut falloir s’y habituer. Benito n’est pas un latéral gauche. Son apport sur le couloir est inexistant, aucune montée, aucun centre quasiment, aucun dédoublement. Le Suisse se contente de défendre et même là, il n’est pas forcément rassurant. Mais ça suffit pour ne pas être à la rue tout un match.

Otavio : Depuis quelques matches, le milieu brésilien semble très peu inspiré. Beaucoup moins présent dans l’entrejeu, il ne parvient plus à gratter des précieux ballons et à imposer son pressing. Encore aujourd’hui, il a eu du mal à dominer le milieu adverse.

Toma Basic : si départ il y a, il risque de faire mal à Bordeaux. Le Croate est le seul joueur de l’effectif visiblement à savoir prendre l’espace avec le ballon et ainsi permettre à son équipe d’avoir le ballon dans les 30 derniers mètres. Son pied gauche est toujours juste aussi, mais attention aux imprécisions techniques. Le milieu a parfois tendance à être dans la suffisance autant balle au pied que dans l’impact…

Samuel Kalu : que ça fait du bien d’avoir de la vitesse et de la percussion sur le front de l’attaque. Kalu était bien en jambe face à Nice même s'il s’est éteint peu à peu, il a posé quelques soucis à Kamara son adversaire du jour. Des débordements, de la percussion : des choses simples a priori, mais des choses qu’il est le seul à savoir faire dans cet effectif. Il doit maintenant monter en puissance. Remplacé par Hwang à la 68e. Le Sud-Coréen s’est procuré une situation dangereuse et c’est tout. Pas assez intéressant.

Yacine Adli : lui aussi connaissait sa première titularisation depuis ses blessures à répétition. Il a mis du temps à trouver ses marques et à se rendre utile pour son équipe. Il a manqué de justesse technique aussi avec beaucoup de mauvais contrôles ou passes. Mais lorsqu’il est dans le bon tempo, dans le bon sens, il crée du jeu, mais il faudra maintenant être beaucoup plus régulier et explosif. Remplacé par Bakwa à la 84e. Pour sa première en Ligue 1, le jeune milieu de 18 ans a été sérieux et appliqué. Une fraîcheur qui fait du bien au moral.

Nicolas De Préville : disponible dans le couloir gauche, l’attaquant bordelais s’est créé quelques occasions. Il est utile pour Jean Louis Gasset parce qu’il est très généreux dans l’effort. Mais, il doit encore beaucoup plus apporter à son équipe notamment dans sa justesse technique et dans l’utilisation du ballon. Remplacé par Briand à la 81e. L’attaquant de 36 ans aurait pu marquer après un centre de Hwang, mais il a manqué de précision. 

Josh Maja : l’international nigérian retrouvait le front de l’attaque cet après-midi. D’abord très peu en vue il a su quelques fois se montrer intéressant dans ses appels (pas toujours servie d’ailleurs) et dans ses décalages. Maja doit par contre être capable d’être dans ce registre tout un match et ne pas s’éteindre comme il l’a fait. Remplacé par Oudin à la 69e. L’ancien Rémois n’a rien fait dans le match. 

Jean-Louis Gasset : comme depuis deux matches maintenant, le technicien français semble n’avoir aucune solution sur le banc pour corriger ou faire des différences. On a l’impression que ses changements n’ont aucun impact sur l’équipe ou la physionomie d’un match. Mais est-ce vraiment sa faute ?

H.B

Commentaires