Brest-Bordeaux : un match à saisir pour relancer les Girondins

Brest-Bordeaux : un match à saisir pour relancer les Girondins
06/02 - 17:03 | Il y a 1 mois
Pour le compte de la 24e journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux se déplacent à Brest dimanche.

Les deux équipes se trouvent actuellement dans une mauvaise dynamique avec une crise de résultats et auront pour objectif de gagner afin de reprendre confiance. Retrouvez ci-dessous les clés du match pour une meilleure lecture des enjeux. 

Ben Arfa, le facteur X bordelais 

Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur du Stade Brestois le soulignait hier, Hatem Ben Arfa est un joueur au-dessus du lot. En conférence de presse, il a tenu a rappelé tout le bien qu’il pensait du numéro 8 des Girondins de Bordeaux : “Il y a une attention sur les joueurs majeurs de Bordeaux. Ben Arfa est un joueur de niveau européen. Il peut faire basculer le match, ça nous a coûté la victoire à Bordeaux. Il n'y aura pas un marquage individuel tout terrain sur Ben Arfa. Mais bien sûr, il y aura une attention et une mise en place particulière par rapport à ce joueur. Maintenant, ça ne suffit pas, car il est capable d'éliminer et de faire la passe au bon moment. C'est un joueur majeur. Quand le match est fermé, une équipe comme Bordeaux peut profiter de ce talent-là, c'est indéniable."

En effet, troisième joueur le plus décisif des Girondins avec 2 buts inscrits et 4 passes décisives délivrées en 13 matchs, Hatem Ben Arfa peut être le facteur X de cette rencontre. D'ailleurs, au match aller le 6 décembre 2020, les Marines et Blancs s’étaient imposés 1 à 0 grâce à un but de Ben Arfa à la 84e minute du match.

--> Brest - Bordeaux : 760€ à gagner avec les Girondins !

Deux équipes en manque de confiance

Cette confrontation sera l’occasion pour les deux équipes de se relancer. En effet, les Girondins de Bordeaux comme le Stade Brestois traversent une crise de résultats et sont à la recherche d’une victoire pour relancer une dynamique positive. Avant cette rencontre, les bretons restent sur une série de cinq matchs sans victoire avec un nul et quatre défaites. Néanmoins, la semaine passée, ils ont réussi à obtenir le match nul face à Strasbourg. Ils ont inscrit deux buts dans les 10 dernières minutes du match.

Côté bordelais, la série est un peu moins négative. Les hommes de Jean-Louis Gasset ont obtenu trois victoires sur leurs cinq derniers matchs pour finir sur deux défaites. Ces défaites ont eu lieu contre les deux meilleures équipes actuelles du championnat, Lyon et Lille respectivement 2e et 1er. Ainsi, les Marine et Blanc s'ils ont été plutôt convaincants face aux Lyonnais, ils ont été très nettement dominés par les Lillois.

Par conséquent, le Stade Brestois 13e du championnat avec 27 points, paraît être une équipe abordable pour les Girondins de Bordeaux, 10e avec 32 points. Cependant, il faudra impérativement le démontrer sur le terrain pour les Bordelais, car ils espèrent être mieux classés dans ce championnat.

Brest : fort offensivement, mais friable en défense

Le Stade Brestois d’Olivier Dall’Oglio est réputé pour développer un jeu assez ouvert et offensif. Cette pratique d’un football tourné vers l’avant se retrouve dans les statistiques offensives de Brest. Ainsi, à la fin de la 23e journée de Ligue 1, les Brestois sont la 5e meilleure attaque de Ligue 1 avec 35 buts inscrits. À domicile, cette tendance se vérifie aussi puisque les hommes de Dall’Oglio ont inscrit 22 buts sur la pelouse de leur Stade Francis-Le-Blé en 19 rencontres disputées. En revanche, la philosophie de jeu prônée par l’entraîneur du Stade Brestois, provoque parfois des déséquilibres et laisse des espaces aux adversaires.

Si l’on se penche sur les données, le Stade Brestois est ainsi la 5e plus mauvaise défense de Ligue 1 à domicile avec 22 buts encaissés. La forme de Gautier Larsonneur cette saison, pourrait expliquer cette fragilité défensive. Le gardien moins décisif et fautif sur certains buts encaissés a d’ailleurs été remis en question par son entraîneur : "Gautier est moins bien en ce moment. Il a peut-être besoin de souffler pour repasser un cap. On aura encore une réflexion sur le prochain match. En tout cas, on ne peut pas tout lui imputer, loin de là”. Dans une mauvaise forme, l’habituel titulaire du poste pourrait être remplacé par Sébastien Cibois.

Au final, avec deux équipes en panne de résultats ce match pourrait principalement se jouer sur le plan psychologique. Les Girondins ont davantage de problèmes lorsqu'ils sont menés au score et devront donc éviter ce scénario. Pas affectés par leurs derniers résultats d'après les propos de Jean-Louis Gasset, les Girondins devront le prouver demain face à une équipe de Brest certes malade, mais qui reste dangereuse surtout à domicile. 

L1 : le programme de la 24e journée et les diffuseurs TV

#Ligue1

Commentaires