Élie Baup : "L'identité des Girondins c'est du jeu offensif, avec une solidité à la récupération"

05/10 - 20:40 | Il y a 3 semaines
À l'occasion des 140 ans des Girondins de Bordeaux nous avons d'interviewé plusieurs personnalités, anciens joueurs, entraîneur autour du club Marine et Blanc.

Nous vous proposons aujourd’hui les mots d'Élie Baup, entraîneur Champion de France 1999 et vainqueur de la Coupe de la Ligue 2002, en exclusivité pour WebGirondins.

"Il y a eu cette connexion entre Bordeaux le football qui venait de l'Angleterre"

Élie Baup, que signifie pour vous cet anniversaire de 140 ans pour les Girondins de Bordeaux ?

C'est une date forte parce que dans le paysage du football français avec le Havre ce sont les premiers clubs professionnels de notre nation à avoir été créés. J’ai pour souvenir que Bordeaux est un port, et il y a eu cette connexion avec le football qui venait de l'Angleterre. Très vite, ça veut dire que Bordeaux a eu envie de pratiquer du football, de voir du football et d’avoir une belle équipe.

Quelle est pour vous l'identité des Girondins de Bordeaux ?

Les Girondins de Bordeaux c'est d'abord une belle image avec ce maillot au scapulaire. Avec des couleurs qui ne changent pas même si parfois des choses bougent. Marine et Blanc c’est déjà une identité visuelle par rapport à un maillot et une couleur. Après l'identité, c'est une équipe qui a toujours été au niveau du jeu dans une forme d'engagement, de volonté d'exprimer le pressing sur l'adversaire. Ça se aussi traduit par du jeu offensif, avec une solidité à la récupération du ballon et une tradition offensive de qualité.

"Être présent toutes ses saisons en Coupe d'Europe c'est déjà une satisfaction"

Élie, quel est votre meilleur souvenir avec les Girondins ?

J'ai la chance d'être resté longtemps aux Girondins de Bordeaux pour un entraîneur (NDLR 1997-2003). Être présent toutes ses saisons en Coupe d'Europe c'est déjà une satisfaction au niveau des résultats. Ensuite, il y a eu deux titres nationaux avec un championnat de France (99) et une Coupe de la Ligue (2002). Donc ce sont des souvenirs de résultats. Il y a aussi le niveau humain, car c'est vivre tous les jours au Haillan, et partager ces moments avec les personnes du club, et de les partager de manière forte humainement.

N.P


Girondins : les U20 avec Sekou Mara sans Timothée Pembele


Le replay du Talk WebGirondins avec Élie Baup réalisé en début d'année :

COMMENTAIRES