Entraînement : des joueurs pas encore libérés sous les yeux de Gérard Lopez

14/10 - 08:54 | Il y a 8 mois
Albert Riera, nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux, a dirigé ce vendredi matin un entraînement ouvert au public. C'est devant les yeux du propriétaire, de nombreux journalistes, et d'une centaine de supporters que cette séance s’est déroulée.
Entraînement : des joueurs pas encore libérés sous les yeux de Gérard Lopez

© Iconsport

À 10h ce matin, les équipes U17, U19 et National 3 des Girondins s'entraînent sous le soleil de la plaine des Sports du Haillan. À proximité, l’équipe de Patrice Lair qui joue ce soir en D1 Arkema face à Montpellier fait sa mise en place tactique. Mais c’est Albert Riera que les supporters sont venus observer. L'entraîneur espagnol suscite les espoirs des fans des Girondins de Bordeaux qui veulent encore croire à une remontada et une montée en Ligue 1 en fin de championnat.

Le technicien espagnol arrive avant ses joueurs sur le terrain d'entraînement. Il briefe et discute longuement avec son staff et ses adjoints. Il donne clairement ses consignes.

Les joueurs arrivent en groupe un peu après 10h et se rassemblent autour d’Albert Riera. Le coach espagnol lance sa séance avec un discours qui dure environ 5 minutes. Les joueurs ne font pas le léger footing devant les rambardes pour saluer les supporters venus les encourager comme d’habitude. L'entraînement démarre donc par un jeu de passe-coutre sur un périmètre réduit. Riera parle beaucoup à ses joueurs dans cet exercice et donne des consignes. Les joueurs sont séparés en deux groupes. À noter les présences de Tebili, Grothe et Vetro. De Lima est aussi présent. Yoann Barbet et Vital Nsimba sont là. Les 9 internationaux des Girondins sont asbents.

Gérard Lopez en vue

 

Gérard Lopez, président et propriétaire du club, arrive en cours de séance. Il salue les journalistes au bord du terrain et se positionne au plus près de ses joueurs. Il y restera toute la séance, rejoint par Admar Lopes, le directeur sportif. Les deux hommes ont longuement échangé tout en observant les joueurs et le staff s'entraîner.

Un deuxième exercice de transversales suivi d'accélération est proposé aux joueurs. Le coach travaille l’intensité physique en même temps que la technique sur le jeu long.

Aliou Badji s'énerve

 

Enfin, un troisième exercice qui dure 30 minutes conclut cet entraînement. Il s’agit d’une opposition sur un quart de terrain. Grothe, Sissokho et Tebili s'illustrent par leur jeu rapide et devant le but. Au contraire, Aliou Badji qui peste après Nsimba sur une action de jeu. Il se fait reprendre par le coach Riera : “On n’a pas le temps de parler Badji”. Cela ne calme pas l’attaquant sénégalais qui continue à râler. Riera vient lui parler, Barbet aussi. Le jeu reprend. Des images et vidéos de l'entrainement sont accessibles sur le compte instagram de WebGirondins.

Lors de cette opposition entre les deux équipes, Albert Riera se place plus en observateur. Il conclut sa séance par un débriefing sur le terrain avec ses joueurs qui dure 10 bonnes minutes. Les joueurs quittent le pré sans grand enthousiasme malgré les encouragements des supporters. Au final, ce n’est pas avec cette séance que nous avons pu observer un groupe libéré. Les joueurs ont plutôt donné l'impression d’avoir une chape de plomb sur la tête. Ces derniers ont ensuite signés des autographes aux supporters présents avec beaucoup de disponibilité. Ce n’est que le début de l'ère Riera, la tâche s'annonce immense pour le nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux.

N.P

Une vidéo de la fin de l'entrainement :