Fin de saison pour Otavio, coup dur pour les Girondins

Fin de saison pour Otavio, coup dur pour les Girondins
20/01 - 14:15 | Il y a 2 mois
La nouvelle est tombée à midi, Otavio souffre d'un rupture du tendon d'Achille, sa saison est terminée.

Bordeaux perd son seul numéro 6

C'est un coup dur pour le joueur brésilien qui est rarement blessé. C'est également une grosse tuile pour les Girondins qui perdent leur métronome du milieu de terrain. Seul véritable numéro 6, il est un des joueurs clés du 11 de Jean-Louis Gasset. Sans lui, l'équipe ne tourne pas rond. Souvenez-vous lors de son absence face à Reims. Bordeaux perd 3 buts à 1 face à un des cancres de la Ligue 1. Adli et Basic ont été mangés dans ce match. De plus, le délai de guérison est d'environ 6 mois en passant par une intervention chirurgicale nous confie le docteur Dubeau, ancien médecin du club. Bordeaux doit réagir.

À Lire aussi : Rupture du tendon d'Achille pour Otavio

Quelles solutions pour les Girondins ?

La première qui vient en tête est de recruter son remplaçant. Déjà dépourvus à ce poste,  les Girondins devraient se renforcer en faisant venir un numéro 6. Il aurait eu alors le rôle de doublure d'Otavio. Avec l'absence du brésilien, le raisonnement est différent. Bordeaux doit recruter plus qu'une doublure. Le joueur qui viendra remplacer Otavio doit être expérimenté et guéri aux joutes de la Ligue 1 à minima. Néanmoins, il reste à savoir si le club a les moyens financiers pour réaliser ce recrutement. Il est peu probable que King Street débloque entre 5 et 10 M€ pour acheter un numéro 6, alors que le club va afficher des pertes de plus de 60 M€ en fin de saison.

Aucun jeune à faire monter ?

Autant les attaquants sont nombreux à intégrer le groupe pro avec Mara, Traoré ou encore Bakwa, autant le poste de numéro 6 est dépourvu de talent même en réserve. À moins que le club nous sorte un jeune de derrière les fagots, c'est peu probable de voir un joueur issu du centre de formation jouer à la place d'Otavio.

Gasset fera avec ce qu'il a

C'est une possibilité qui correspond mieux à la réalité financière et sportive du club. Jean-Louis Gasset pourrait être amené à revoir son dispositif en faisant appel aux joueurs de son effectif et pas à un renfort extérieur.  Ainsi, il peut faire redescendre Adli à côté de Basic, en attendant le retour de Zerkane C’est une solution pour renforcer ce secteur de jeu. Une chose est sûre, Basic, Adli et Zerkane vont devoir élever leur niveau d'intensité pour être au niveau d'Otavio qui avait une activité importante à la récupération.

Il reste 12 jours de mercato AUX Girondins afin d'étudier toutes ces pistes. Nous aurons un premier élÉment de réponse dimanche pour la réception d'Angers au Matmut Atlantique.

Mercato : un ailier portugais suivi par les Girondins

Commentaires