Frédéric Longuépée : "Ces circonstances ne nous permettent pas de maintenir l'activité"

24/03 - 10:07 | Il y a 2 semaines

Le PDG des Girondins de Bordeaux a écrit aux salariés administratifs et aux joueurs lundi dernier pour les avertir du passage en chômage partiel. L'Équipe a publié les mots du représentant de King Street en Gironde.

Les mots de Frédéric Longuépée : "Malheureusement, ces circonstances très particulières ne nous permettent pas de maintenir l'activité du club, nous sommes donc contraints de passer en activité partielle. Vous percevrez de la part du club une compensation à hauteur de 70 % de votre salaire brut pendant toute la durée du confinement, comme le prévoit la réglementation."

Nombreux sont les clubs ayant adopté cette démarche : Reims, Amiens, Nîmes, Nice, Bordeaux, Lyon, Marseille, Angers, Monaco, Montpellier, Dijon, Met et Brest.

Strasbourg, Paris, Lille, Rennes, Nantes, Toulouse et Saint-Étienne n'ont pas encore déclenché la procédure pour les joueurs.

#Club

Commentaires