Girondins. Jérôme Dauba : “On n'a aucune garantie de pouvoir remonter dès la saison prochaine”

02/05 - 18:17 | Il y a 2 mois
Le coach par intérim de l’équipe féminine des Girondins de Bordeaux, Jérôme Dauba, s’est exprimé dans l’émission "100 % Girondins" de France Bleu Gironde. Il évoque notamment la saison prochaine en D2 du FCGB Women ainsi que ce championnat qui s’annonce très disputé.
Girondins. Jérôme Dauba : “On n'a aucune garantie de pouvoir remonter dès la saison prochaine”

© Iconsport

"Construire une nouvelle page de l'histoire du club"

Jérôme Dauba dans l’émission 100 % Girondins : “On n'a aucune garantie de pouvoir remonter dès la saison prochaine. Certains clubs ont adopté une stratégie en D2 de mettre des moyens qui ont certainement échoué. Personnellement, je crois en nos générations à venir, même en la génération actuelle qui a suivi tout un cursus de formation. C'est le moment, je pense, de les mettre toutes ensemble et de se dire, maintenant vous allez construire une nouvelle page de l'histoire du club, c'est votre histoire désormais.

Je pense qu'elles ont largement les armes pour pouvoir remonter. On l'espère. Maintenant, ça va être à elles de se réinventer parce que malheureusement elles sont dans la lutte pour le maintien depuis maintenant plusieurs saisons. Pour le coup, elles vont changer de statut avec un statut de favori à assumer.”

"C'est un vrai bon championnat"

“Je ne pense pas que la D2 féminine soit similaire à la Ligue 2 pour les hommes. Au contraire, quand on voit l'effectif de Strasbourg qui risque de remonter en D1, c'est un effectif qui est relativement jeune avec des joueuses passées par les structures fédérales. Un effectif qui s'est construit au fur et à mesure des saisons, qui est un effectif très jeune. Donc, c'est quelque chose sur lequel on doit s'inspirer.

C’est un championnat axé sur le jeu avec des équipes qui ont une vraie volonté de jouer contrairement à ce qui peut se faire chez les garçons. Mais je pense que c'est un championnat de plus en plus attractif, vu qu’il y a énormément de clubs pros. L'année prochaine, il y aura vraiment de bons matchs. Lille, Nice, l'OM si elle reste. Donc ça peut faire aussi des bons matchs et puis il y a aussi des clubs qui ont énormément d'expérience en D2. Donc, c'est un vrai bon championnat.”

>> Girondins : les commissions d’agents représentent 11% du chiffre d’affaires

 

 

#Féminines