La direction des Girondins de Bordeaux peut-elle changer ?

La direction des Girondins de Bordeaux peut-elle changer ?
16/05 - 01:00 | Il y a 3 semaines

La direction des Girondins de Bordeaux connaît une période de turbulences inédite. Les révélations faites par RMC Sport et les Ultramarines remettent plus que jamais en question la gestion du club. Un départ des membres de la direction est-il envisageable dans un futur proche ?

LES ÉLÉMENTS GRAVES

Alors que les Ultramarines sont en guerre ouverte avec la direction actuelle des Girondins de Bordeaux depuis plusieurs mois. Les révélations faites par RMC Sport et les enregistrements rendus publics par les Ultramarines pourraient bien accélérer la chute des hommes à la tête du club. Parmi les enregistrements dévoilés, celui du jeudi 14 mai met en avant l’aveu d’une fraude au chômage partiel par Antony Thiodet.

De plus, la saisie de la FIFA et celle probable de la justice sur les transferts douteux réalisés par les Girondins pourrait entraîner une sanction pour le club. Les Marine et Blanc risquent jusqu’à 2 ans d’interdiction de recrutement. Une sanction qui pourrait bien avoir de graves conséquences. De plus, les Girondins sont présentés comme le club le « plus près du précipice en Ligue 1 » par Daniel Riolo lors de l'émission phare du foot français sur RMC. Le déficit est annoncé entre 50 et 60M€ pour l’exercice 2019-2020. Les Girondins pourraient bien avoir du mal à le justifier devant la DNCG le 30 juin prochain.

UN DÉPART INÉLUCTABLE ?

Daniel Riolo s’est exprimé sur le futur des Girondins de Bordeaux. Selon lui « ce qu’il faut souhaiter au plus vite c’est un rachat ». Or, King Street ne serait pas vendeur selon les dires de Frédéric Longuépée et d'Antony Thiodet. De plus, le déficit structurel, causé par l’explosion de la masse salariale entre autres, pourrait bien refroidir d’éventuels repreneurs.

Alors, les décisionnaires du club pourraient bien voir leur aventure girondine se terminer plus vite que prévu. L’ancien attaquant formé aux Girondins de Bordeaux, Christophe Dugarry, s’est exprimé sur sa volonté de voir partir les membres de la direction : « Le message il est clair, on ne veut plus de vous ! Dégagez ! Vous n'avez jamais aimé le club, vous êtes là pour votre intérêt personnel, le foot vous vous en fichez ». Ces révélations pourraient bien avoir comme effet de dénouer des langues et d’augmenter la pression sur les principaux concernés.

RIEN NE BOUGE

Pour le moment, aucun démenti ni réponse aux accusations n'a été communiqué. Aucun des acteurs concernés par les révélations ne s'est exprimé. Le club est resté publiquement silencieux. La direction des Girondins de Bordeaux veut-elle laisser encore passer l'orage en attendant des jours meilleurs ? Ce serait un comble. Comment continuer à travailler sereinement avec autant de zones conflits à l'intérieur et à l'extérieur du club ?

Hier soir, une note interne a été adressée aux salariés des Girondins de Bordeaux comme révélé par L'Équipe. C'est la première réaction du président des Girondins de Bordeaux.

En conclusion, alors que les supporters des Girondins exprimaient depuis longtemps leur mécontentement vis-à-vis de la direction du club. Les scandales qui éclatent pourraient bien avoir raison du duo à la tête du club. Pour cela, il faudrait que le propriétaire du club s'intéresse aux Girondins de Bordeaux.

#Club

Commentaires