Les Girondins de Bordeaux en arrière à Guingamp (0-0)

26/09 - 22:37 | Il y a 11 mois
Les Girondins de Bordeaux ont fait match nul à Guingamp 0 à 0 et stagne au classement de la Ligue 2. Sans un bon Rafal Straczek, le gardien bordelais, les Girondins auraient perdu cette rencontre.
Les Girondins de Bordeaux en arrière à Guingamp (0-0)

© Iconsport

David Guion reconduit le même 11 victorieux à Valenciennes (1-2) à l’exception de Clément Michelin qui est de retour de suspension.

Au bout de l'ennui

 

C’est Badj qui se crée la première occasion, mais sur un centre d’Ékomié il rate sa frappe du gauche à 6 mètres du but adverse.
Dans ce premier quart d'heure, Bordeaux prend son temps et sollicite beaucoup Elis sur son côté droit. Badji multiplie les pressings et s’applique dos au but. Bordeaux a déjà tiré 3 fois au but sans cadrer. C’est brouillon.

Straczek rate son contrôle et se fait contrer par Guillaume dans ses 6 mètres, attention à la déconcentration. Le duel Gregersen-Guillaume fait rage. Guillaume marque, mais il est refusé pour une position de hors-jeu. ON s’endort jusqu'à la parade de Straczek qui se détend pour sortir un tir cadré à la 45e minute. Il maintient Bordeaux dans le match. La mi-temps est sifflée sur ce score de 0 à 0. Il n’y a rien à retenir si ce n'est la pauvreté du jeu des deux équipes.

Straczek maintien Bordeaux dans le match

 

Au retour du vestiaire, Courtet entre en jeu et Guingamp joue plus haut. Les Bretons obtiennent un pénalty à la suite d’une main de Gregersen. Amine El Ouazzani arrête le pénalty avec brio d'un plongeon à ras de terre. Le portier polonais maintient une fois de plus Bordeaux dans son match (54’). À la 57e, Weissbeck remplace Sissokho et Davitashvili, Livolant. Rien ne se passe. Vipotnik remplace Badji à la 68e.

Sur un coup franc de Pedro Diaz, Barbet place sa tête sous la barre, mais Basilio se détend et dégage en corner. C’est la première occasion du match cadrée pour Bordeaux. Le match s’emballe dans ces 10 dernières minutes. Pitu et Ignatenko remplacent Diaz et Elis.

Regarder le Débrief à Chaud :