Les Girondins de Bordeaux tête baissée [Joueur par joueur Bordeaux - Montpellier]

Les Girondins de Bordeaux tête baissée [Joueur par joueur Bordeaux - Montpellier]
07/11 - 20:13 | Il y a 3 semaines
On attendait une réaction après la débâcle du week-end dernier face à Monaco. Il  n’en est rien. Bordeaux est tout simplement moins bon aussi bien dans le talent  que dans l’envie qu’un petit Montpellier.  

Benoit Costil : Il n’a rien eu à faire. Il ne peut presque rien sur ses buts encaissés.  

Enock Kwateng : Il avait l’occasion de gagner des points. Préféré à Youssouf Sabaly, Enock Kwateng n’a pas été transcendant. Il manque clairement de rythme  et ça se ressent aussi bien défensivement qu’offensivement. 

Pablo : Encore une fois, le défenseur brésilien n’a vraiment pas rassuré. Des interventions hasardeuses, un placement souvent mauvais, des relances imprécises.  

Laurent Koscielny : L’ex-international français semble totalement seul dans sa défense. Face à Andy Delort, il a beaucoup souffert et n’a surtout pas été aidé par ses partenaires. 

Loris Benito : Face à un ailier mobile, Loris Benito a été très souvent dépassé. Son apport offensif est toujours inexistant, ses prises de balle toujours vers l’arrière.  Pas loin d'être le plus faible latéral du championnat. 

Otavio : Match catastrophique encore une fois pour le Brésilien. Le problème d’Otavio est d’avoir choisi un sport ou il doit utiliser le ballon. Il n’apporte  absolument rien avec et son placement est souvent mauvais. 

Toma Basic : Le néo-international croate aime se cacher. Il joue par phase et très souvent il traverse les matches sans absolument aucun impact. C’est encore le cas aujourd’hui. Dans l’envie et la détermination, il est très largement en dessous  d’un match professionnel. Remplacé par Yacine Adli à la 62e. Quelques passes entre les lignes et puis c’est tout.  

Mehdi Zerkane : À un poste qui n’est absolument pas le sien, Mehdi Zerkane a  logiquement eu beaucoup de mal. Il est beaucoup plus intéressant dans le cœur du jeu, mais il est placé par défaut à droite. Il n’a pas les qualités pour jouer à ce poste. Remplacé par Nicolas De Preville à la 62e. Comme à son habitude, il n’a rien apporté. 

Remi Oudin : On aurait presque oublié qu’il a joué 90 minutes tant il n’a absolument rien fait du match. Aucune accélération, aucun décalage, aucune différence, rien. 

Hatem Ben Arfa : Il est le seul joueur capable par un coup de génie de débloquer  le match ou de faire ne serait-ce qu’une petite différence. Aujourd’hui, il a parfois  réussi à enflammer une fraction de seconde le match. Mais il est toujours tout seul  et les dix hommes qui l’entourent en profitent pour se cacher derrière lui en le  laissant tenter.  

Josh Maja : Rien encore une fois à se mettre sous la dent. Seul face à 3-4 joueurs  montpelliérains la plupart du temps. Il manque d’explosivité. Remplacé par Jimmy Briand à la 62e. L’homme aux 100 buts en Ligue 1 n’a absolument rien fait  également. Le problème offensif à Bordeaux ne vient très certainement pas d’eux.  Même Ronaldo ne marquerait pas dans cette équipe. 

Jean-Louis Gasset : Que c’est compliqué pour lui et ses hommes ! La réalité du  terrain est souvent la seule et unique réalité. Son onze de départ est cohérent. Mais l’équipe n’est tout simplement pas au niveau. L'entraîneur bordelais parlait d’oxygéner le groupe, il va falloir le faire très rapidement avec les jeunes du centre. L’effectif bordelais est détruit et le classement en fin de saison pourrait être très  inquiétant.

-> Voir le Debrief à Chaud du match

HBB

Commentaires