Les Girondins montent le curseur d'un cran [Joueur par joueur]

19/09 - 10:35 | Il y a 1 mois
Les Girondins de Bordeaux ont remporté leur premier succès de la saison à l'extérieur face à Saint-Étienne deux buts à un. Revenons sur les performances joueur par joueur.

Benoît Costil : Capitaine en l'absence de Laurent Koscielny, il livre un match impeccable. Nous retiendrons sur ses deux duels gagnés face à Wahbi Khazri. Le 1er il se détend bien et il sort un ballon du soupirail, ensuite il gagne son face-à-face contre l'ancien joueur des Girondins.  Il permet à Bordeaux de revenir avec les trois.

Timothée Pembélé : Titulaire au poste de piston droit, l'ancien joueur du Paris-Saint-Germain a été plutôt à la peine sur les replacements défensifs. Néanmoins, il n'a cessé de percuter offensivement et de se montrer dangereux à plusieurs reprises. Il faut noter son sauvetage sur la ligne dans les arrêts de jeu.

Edson Mexer  : Plutôt bien dans son match et solide dans l'axe de la défense, il avait la lourde tâche de remplacer Laurent Koscielny qui était blessé. Il craque sur l’égalisation de Wahbi Khazri en perdant son duel.

Enock Kwateng : Le joueur ghanéen à livrer un match sobre sur le côté droit de la défense centrale. Pris dans son dos parfois sur le plan défensif, il hésite souvent à jouer vers l'avant ce qui peut ralentir les remontées de balle de son équipe.

Stian Gregersen : Pour son deuxième match avec le maillot des Girondins sur des épaules, il a joué au poste de défenseur central gauche. Droitier, il est plutôt embarrassé sur les relances de balles. Toutefois, il est allé au combat toute la rencontre pour sortir blessé et épuisé avant la fin du match.

Ricardo Mangas : Positionner au poste de piston gauche le joueur portugais a livré un match sérieux sur le plan défensif mais sans réel apport offensif.

Otavio :  comme à son habitude il a ratissé des ballons dans l'entrejeu et a joué le plus souvent possible des transitions vers l'avant. Pour autant, ce n'est pas lui qui a eu le plus gros impact défensif de l'équipe des Girondins ce soir. Petkovic décide de le sortir avant la fin du match pour le remplacer par Fransergio.

Jean Onana : L'ancien joueur du LOSC et de Mouscron a livré un gros match sur la pelouse du stade Geoffroy-Guichard. Il aime aller aux duels sur terre et dans les aires.  Il n'a pas économisé ses efforts et il termine avec des crampes. Un des poumons bordelais ce soir.


Les tops et les flops de Saint-Étienne - Bordeaux


Yacine Adli : Nous attendions la confirmation de sa belle deuxième mi-temps face au RC Lens lors de cette rencontre. Nous n'avons pas été déçus. Yacine était haut sur le terrain, mais n'a pas rechigné à la tâche défensive et à l'animation des attaques bordelaises. C'est lui qui donne la balle de but à Hwang sur l'ouverture du score. Il finit le match carbonisé.

Javairo Dilrosun : discret dans cette rencontre, il n'a pas réussi à tirer son épingle du jeu face au défi physique imposé par ses adversaires. Un peu léger dans les duels, il n'a pas non plus apporté sa créativité sur les phases offensives. Rémi Oudin le remplace et délivre la balle du deuxième but à Hwang.

Hwang Ui-jo : Il n'avait pas encore trouvé le chemin des filets cette saison, ce soir il le trouve deux fois. Le Sud-Coréen à livré un match plein dans la combativité, comme d'habitude, et dans le réalisme. Il convertit quasiment toutes ses actions de buts. Si le premier but est une offrande de Yacine Adli, le second est un véritable geste de buteur.

Vladimir Petkovic : Le coach bordelais a abandonné son 4-3-3 au profit d'une organisation en 3-4-2-1 qui a fait ses preuves à Marseille et face à Angers. Par conséquent, avec une équipe beaucoup plus équilibrée, il obtient un résultat positif. Cette victoire devrait lui permettre de travailler plus sereinement lors des prochaines semaines.

 
COMMENTAIRES