Les Girondins peuvent (enfin) remercier Oudin [Joueur par Joueur Metz - Bordeaux]

Les Girondins peuvent (enfin) remercier Oudin [Joueur par Joueur Metz - Bordeaux]
08/02 - 23:01 | Il y a 2 semaines

Après avoir laissé un goût d’inachevé à Brest (1-1), les hommes de Paulo Sousa  voulaient repartir avec les trois points de la victoire de leur déplacement en Alsace et Lorraine du côté de Metz. Suite au but éclair de Diane et du carton rouge de Pajot, les Bordelais ont longtemps erré sur le terrain sans trouver la solution. Grâce à un très bon Basic et un but inattendu de Rémi Oudin, les Bordelais ont réussi à s’imposer. Une victoire qui permet aux Girondins de faire un bond au classement et de se hisser à la 6e place du championnat.

Benoît Costil : Le capitaine des Girondins de Bordeaux a dû très rapidement chercher le ballon au fond de ses filets. Sur un superbe service de Pajot, qui a surpris tout son monde, Niane reprend de volée. Après le carton rouge de l’ancien Rennais, les Marine et Blanc ont le monopole du ballon et Benoît Costil n’a plus été tant sollicité que cela. 

Enock Kwateng : Pour sa quatrième titularisation en autant de matches, Enock Kwateng a subi très rapidement une faute synonyme de rouge direct de la part de Pajot. Souffrant à la malléole, l’ancien Nantais a dû céder sa place à Rémi Oudin  à la 20e minute de jeu pour un changement tactique de la part de Paulo Sousa. L’ancien Rémois n’a été que peu à son avantage durant une bonne partie de la rencontre notamment dans la dernière passe où il aura manqué de précision. Alors que l’on se dirige tout droit vers un match nul, Rémi Oudin est de plus en plus présent dans l’axe. Bien lancé dans la profondeur par Otavio, le natif de Châlons-en-Champagne reprend instantanément de volée pour inscrire son premier but avec les Girondins de Bordeaux.

Laurent Koscielny : Après avoir soufflé contre Brest en milieu de semaine, Laurent Koscielny retrouvait sa place dans le onze titulaire de Paulo Sousa. Il n’y a pas grand-chose à dire sur la prestation de l’ancien joueur d’Arsenal tant Bordeaux a eu le contrôle du ballon (72% de possession de balle).

Pablo : À l’image de Laurent Koscielny, il y a très peu de choses à dire sur la prestation de Pablo vu que Bordeaux a été dans une certaine zone de confort avec le carton rouge reçu par Pajot dès la 8e minute de jeu. Il a été l’un des bordelais à toucher le plus de ballon de la rencontre comme les Marine et Blanc ont essayé de repartir régulièrement de derrière comme l’équipe messine était recroquevillée sur elle même.

Loris Benito : Avec le carton rouge reçu par Pajot, Loris Benito a très rapidement joué en tant que défenseur centrale puisque Paulo Sousa voulait profiter de l’avantage numérique. Après l’égalisation bordelaise, l’entraîneur bordelais a décidé de repasser à une défense à 4 avec l’entrée de Youssouf Sabaly. C’est à partir de ce moment où l’on a vu l’international suisse apporter une solution de dédoublement. Il a réussi 78% de ses passes dans les trente derniers mètres.

Toma Basic : Il a été sans le doute le joueur bordelais avec le plus de mordant sur la pelouse du Stade Saint Symphorien. On sent que le joueur croate est de plus en plus en confiance depuis qu’il a pris la place au milieu de terrain d’Aurélien Tchouaméni parti du côté de l’AS Monaco. Le natif de Zagreb prend de plus en plus sa chance aux abords des surfaces adverses. Il est justement récompensé sur une frappe aux 20 mètres qui est déviée par un défenseur du FC Metz et qui trompe Oukidja. Dans les trente derniers mètres, Basic aura réussi 83% de ses passes. Il aura une bonne partie de ses centres. Avant le but de Rémi Oudin, il n’y avait pas de contestation possible à dire qu’il était le meilleur joueur bordelais.

Otavio : En plus de retrouver une place de titulaire suite à sa suspension purgée à Brest, Otavio a également repris quelques couleurs. Le milieu de terrain brésilien a enfilé son costume de travailleur de l’ombre au milieu en récupérant énormément de ballon (11 au total). Il ne fut pas en reste dans son jeu de passe puisqu’il a réussi 95% dans les trente derniers mètres. En point d’orgue, sa superbe passe dans la profondeur pour servir parfaitement Rémi Oudin qui n’avait plus qu’à enchaîner pour permettre aux Marine et Blanc de s’offrir un succès en terres messines pour avoir un petit bol d’air au classement.

Yacine Adli : Après sa belle entrée contre le Stade Brestois, Paulo Sousa avait voulu titulariser Yacine Adli dans un poste d’électron libre devant le trident Hwang-Briand-De Préville. Mais comme souvent lorsqu’il débute une partie, l’ancien joueur du Paris Saint-Germain n’est pas dans son assiette à l’image de ses partenaires pendant les 45 premières minutes. Le changement tactique de l’entraîneur bordelais ne l’arrange pas, car il doit jouer dans un rôle de piston gauche qui n’est clairement pas fait pour lui. Toutefois, il a réussi la totalité de ses tacles dans les pieds messins. À la 71e minute, il est remplacé par Ruben Pardo qui récolte petit à petit du temps de jeu et a fortiori du rythme.

Nicolas De Préville : Si un joueur compte le plus de rencontres avec les Girondins de Bordeaux avec Jimmy Briand et Benoît Costil, on pense forcément à Nicolas De Préville. L’ancien joueur du LOSC a été un peu invisible pendant une bonne partie de la rencontre où il n’a pas réussi à tirer son épingle du jeu. Mais plus le temps passe et plus on sent des automatismes se créent entre lui et Rémi Oudin.

Hwang Ui-Jo : Buteur contre le Stade Brestois, l’international sud-coréen ne cesse d’enchaîner les matches avec les Girondins de Bordeaux depuis son arrivée du Gamba Osaka. Hwang Ui-Jo n’a pas été tellement à son avantage pendant la rencontre où il a énormément couru dans le vide. Plus les semaines passent et plus on sent le coréen s’essouffler petit à petit. Il serait peut-être temps à Paulo Sousa de lui faire prendre du repos, mais l’entraîneur lusitanien ne semble pas avoir de solutions de repli. Il a été remplacé à la 54e minute par Youssouf Sabaly qui a essayé d’apporter sur le plan offensif par de nombreux dédoublements.

Jimmy Briand : Avec l’absence de Josh Maja dans le groupe emmené par Paulo Sousa en Alsace et Lorraine, on pouvait fortement penser que Jimmy Briand allait jouer l’intégralité de la rencontre. L’attaquant bordelais aurait pu permettre à son équipe de revenir plus tôt dans la partie s’il avait pu être plus prompt sur deux occasions où ses coéquipiers avaient semble-t-il fait le plus dur.

Florian Sabathier 

#Ligue1

Commentaires