Les jeunes des Girondins sont-ils prêts à intégrer l'équipe première ?

Les jeunes des Girondins sont-ils prêts à intégrer l'équipe première ?
09/04 - 01:00 | Il y a 2 mois

L’arrêt des championnats à cause de la pandémie de Coronavirus pourrait avoir un impact direct sur les finances du club, mais également sur le terrain. Les Girondins de Bordeaux peuvent-ils déjà s'appuyer sur leur centre de formation et sur la National 3 pour renforcer l'équipe cet été ? C'est ce que nous avons cherché à savoir.

UN CONTEXTE FAVORABLE À L’ÉMERGENCE DE JEUNES TALENTS

Pour les Girondins, le manque à gagner, lié à l’arrêt des championnats pourrait être estimé à 10M€. De plus, cumulés aux 30M€ de déficit accumulé sur la saison en cours, c’est donc un déficit total de 40M€ que King Street devrait être amené à combler. Par conséquent, le fonds d’investissement américain pourrait faire le choix de se séparer de certains joueurs pour aplanir les comptes. Il faut donc s’attendre à un mercato plus actif dans le sens des départs que des arrivées lors de la prochaine période des transferts. C'est pourquoi le club pourrait donc se tourner vers la formation pour renforcer l’équipe première.

DES PROFILS INTÉRESSANTS

Si Bordeaux a historiquement, souvent compté sur ses jeunes, cette saison semble faire exception à la règle. Certains profils méritent cependant d’être mis en avant selon Alexandre Poirier responsable du site Formation Girondins. Logan Delaurier-Chaubet, Amadou Traoré, Mehdi Zerkane ou encore Sekou Mara sont autant de noms qui pourraient, à terme, prétendre à une place en équipe première. Cependant, les supporters devront se montrer patients s’ils veulent voir ces jeunes pousses sous le maillot Marine et Blanc de l’équipe première. "Aujourd'hui ça me paraît compliqué de sortir un jeune et de l'envoyer tout de suite en Ligue 1 (...) pour les jeunes qui n'ont pas encore connu le groupe pro ça me paraît difficile. C'est encore un peu tôt," précise Alexandre.

TROP JUSTE POUR LA SAISON PROCHAINE

Alexandre Poirier rappelle que le club a connu cette saison de nombreux changement en interne. Notamment l’équipe réserve qui a vu l'arrivée de Manu Giudecceli au poste d'entraîneur. Ainsi ces changements qui pourraient retarder l’évolution des jeunes Bordelais. "Cette saison, il a été difficile de mettre en avant plusieurs jeunes. Il a fallu tout réapprendre. Les méthodes d’entraînements ne sont plus du tout les mêmes. Aujourd’hui, ça me paraît difficile de prendre un jeune, de l’envoyer en Ligue 1 et qu’il fasse de bonnes prestations, ça me paraît compliqué. Même s’il y a des talents," déclare Alexandre.

Vous l'aurez compris, le projet de formation aux Girondins de Bordeaux se met en place. Il n'est pas encore prêt à porter ses fruits et à permettre aux jeunes joueurs d'évoluer avec l'équipe fanion. Comme nous l’avons déjà mentionné, les nombreux jeunes qui sont arrivés lors des derniers mois doivent encore prendre leurs marques. En fin de compte, c'est aujourd'hui trop tôt pour envisager leur éclosion avec le groupe de Paulo Sousa. Cependant, le football n'étant pas une science exacte, les Girondins de Bordeaux ne sont pas à l'abri d'une bonne surprise. 

Entretien avec Alexandre Poirier

#National 3

Commentaires