Metz - Bordeaux : Les clés du match

Metz - Bordeaux : Les clés du match
06/01 - 17:14 | Il y a 2 semaines
Pour leur premier match de l'année 2021, les Girondins de Bordeaux se déplacent à Metz pour le compte de la 18ème journée de Ligue 1 Uber Eats.

Ce voyage en Lorraine a tout du match piège pour des bordelais en quête de confiance. Voici ce que peuvent être les clés de ce match Deux défenses en béton

Cela pourrait paraître étonnant, mais avant le coup d'envoi du match, c'est bien Metz qui se classe à la dixième place devant les Girondins treizième. Habitués à jouer les derniers rôles, les Lorrains semblent partis pour se maintenir assez aisément dans l'élite cette saison. Dans ce match, nous retrouvons deux équipes qui ne sont pas des plus spectaculaires, mais qui possèdent deux des meilleures défenses du championnat. C'est sur ce secteur qu'il faut s'intéresser en priorité. Si Bordeaux est l'équipe qui a obtenu le plus de cleansheet en Europe en cette première partie de saison, Metz est cependant cinquième au classement des défenses, devant Bordeaux septième. Emmenée par son capitaine ghanéen John Boye, et le Tunisien Dylan Bronn, la défense possède un bloc extrêmement difficile à bouger. En termes de duels gagnés, Metz domine largement les Girondins puisqu'ils se classent seconds, tandis que les Girondins sont douzièmes. Il en est de même pour les duels aériens remportés; Metz est sixième, Bordeaux douzième. De l'autre côté, certes Bordeaux a réalisé neuf clean-sheats depuis le début de la saison, mais a aussi fait preuve d'énormes défaillances dans certains matchs, lui faisant encaisser une vague de buts (quatre à Monaco, trois contre Marseille et Reims, etc.).

-> Découvrir les 3 cotes de Metz - Bordeaux

De plus, contrairement à leurs homologues girondins, les attaquants messins réalisent beaucoup plus de tâches défensives pour garder au maximum leur cage inviolée, tout en repartant rapidement dans les transitions offensives. Ce secteur de jeu a souvent fait défaut aux Girondins, notamment lorsque les latéraux libèrent des espaces dans leurs couloirs, sans qu'ils soient comblés par des coéquipiers. Les Bordelais devront donc rester très vigilants sur ces phases de jeu, car Metz devrait profiter de la moindre brèche pour prendre à revers la défense girondine. L'important dans ce match sera de veiller à ne pas couper l'équipe en deux, car cela mettrait les attaquants Grenats en bonne position. Malgré le transfert d'Habib Diallo à Strasbourg et la blessure d'Ibrahima Niane, l'équipe de Frédéric Antonetti possède de nombreux atouts offensifs capables d'embêter sérieusement la défense bordelaise. Les milieux devront donc tâcher de mettre leurs défenseurs dans les meilleures conditions possible pour anéantir les attaques de Metz.

Faire la différence sur les coups de pied arrêtés

Avec deux blocs très compacts et des défenses difficiles à transpercer, la différence devra sûrement se faire sur les coups de pied arrêtés. Malgré la victoire en février dernier, Bordeaux avait encaissé très tôt un but sur corner avec une reprise de volée d'Ibrahima Niane depuis l'extérieur de la surface. Ces fautes d'inattention et de concentration devront être évitées pour préserver le but girondin. L'équipe messine est très athlétique et possède des joueurs avec des gabarits importants comme John Boye, Dylan Bronn, ou Aaron Leya Iseka pour ne citer qu'eux. Le marquage en phase défensive sur les coups de pied arrêtés devra être respecté à la lettre par les Girondins pour éviter de reproduire le même scénario qu'à Lille. José Fonte marque le but de la victoire pour les Lillois sur corner, lâché de tout marquage par les joueurs girondins.

Il faudra être tout aussi efficaces sur les coups de pied arrêtés en phase offensive. Ces dernières saisons, Bordeaux a souvent pêché dans cet exercice par faute de mauvais tireurs. Un problème réglé depuis l'arrivée d'Hatem Ben Arfa puisque les Girondins sont beaucoup plus dangereux sur coups de pied arrêtés, en témoigne le but de Pablo à Strasbourg. Toutefois, l'ex-international français sera absent demain en Moselle donc les tireurs girondins qui le suppléeront devront s'appliquer sur ces phases de jeu pour menacer les Messins. Autre fait qui peut jouer en faveur des Girondins de Bordeaux, les Messins commettent plus de fautes par match (en moyenne 13 par match), donc les Girondins devront jouer sans complexe pour mettre en difficulté les Messins et prendre l'ascendant sur le match.

Hatem Ben Arfa l'absent du match

En avant match c'est celui qui fait le plus parler, mais il sera absent sur la pelouse du stade Saint-Symphorien, i s'agit d'Hatem Ben Arfa. Pendant quelques semaines, les hommes de Jean-Louis Gasset devront composer sans leur meneur de jeu phare. Cette absence est très handicapante pour les Marines et Blancs. En effet, l'ancien parisien est impliqué sur sept des onze buts que Bordeaux a marqué depuis son arrivée ce qui est considérable. Avec cette absence, la crainte ronge les supporters girondins bien conscients du faible niveau technique de l'attaque bordelaise avant l'arrivée du numéro 8. Bordeaux devra donc trouver de nouvelles alternatives pour faire déjouer les grenats. Jean-Louis Gasset devrait tout de même garder son système, mais quel joueur doit-il mettre à la place de Ben Arfa. L'entraîneur girondin devrait trancher entre Yacine Adli, Nicolas De Préville, voire Rémi Oudin à repositionner dans l'axe.

Néanmoins, cette absence pourrait aussi être un déclic chez certains joueurs offensifs. De nombreuses fois, nous avons pu déplorer le manque de créativité et d'imagination des attaquants lorsqu'Hatem Ben Arfa était asphyxié par la défense adverse. Des joueurs comme Hwang Ui-Jo, Rémi Oudin, Josh Maja, etc. devront donc tirer leur épingle du jeu pour porter l'attaque bordelaise. Cette absence peut donc aussi être d'un côté avantageuse finalement, puisque la défense messine ne devra pas se concentrer sur l'unique créateur girondin. Si chacun des éléments offensifs prend des initiatives pour créer des différences, alors les espaces seront plus nombreux, et cela permettra de se créer des occasions.

Le match de demain s'annonce en tout cas extrêmement serré et âpre, et on espère que les Girondins mettront l'engagement nécessaire dans ce combat pour venir à bout du FC Metz. Allez Bordeaux !

Comment jouer sans Hatem Ben Arfa pour les Girondins ?

Commentaires