Pascal, Bruno et Gérard : le petit monde des Girondins

30/06 - 10:23 | Il y a 2 mois
Hier soir dans le petit monde des Girondins, il y a eu un "drama". Pascal a fait une déclaration dans le média régional Sud-Ouest. Immédiatement Bruno a réagi sur son compte Facebook pour soutenir Gérard.
Pascal, Bruno et Gérard : le petit monde des Girondins

© Iconsport

fievet-rigo-lopez.jpg (38 KB)

Qui est qui ?

Si vous découvrez cette histoire, voici les personnages :

Gérard = Gérard Lopez président et propriétaire des Girondins
Pascal = Pascal Rigo entrepreneur bordelais et récent investisseur au Paris FC
Bruno = Bruno Fievet homme d'affaires amoureux des Girondins

Pascal attaqué se défend

Il s'en passe des choses dans le petit monde des Girondins. Hier soir, une situation a irrité les frelons.

Pascal a justifié son nouvel investissement au Paris FC en répondant à un entretien au quotidien Sud-Ouest.

En effet, Pascal a été stigmatisé sur les réseaux sociaux pour ne pas avoir investi aux Girondins. Il est pointé du doigt par les internautes qui l'accuse de laisser son club de cœur sombrer.

Ni une ni deux, interview dans Sud Ouest ou il s'explique : "Quand la porte est fermée, c’est qu’on ne veut pas de vous. Jusqu’en décembre, j’ai continué à proposer à Gérard d’entrer dans le capital, de chercher de l’argent. Il me répondait que le club était à une valorisation de 80 millions d’euros, en mettant au même niveau les 30 millions de cash que les 50 millions de dettes (...) Il n’a pas répondu," a-t-il déclaré.

Bruno vole au soutien de Gérard

Dans la foulée de cette interview, sans hésiter, Bruno décide de réagir.

Précisons que Bruno est actuellement en discussion avec Gérard pour aider le club financièrement à rester en Ligue 2.

C'est sur sa page Facebook qu'il s'exprime : "Je peux aussi vous assurer que Gérard travaille d’arrache-pied pour trouver des solutions. (...) Gérard et moi partageons un point commun. Nous ne pratiquons pas la langue de bois. Donc quand il vous dit que c’est trop court pour faire entrer un partenaire financier avant la DNCG, il dit vrai. Et que ceux qui disent dans Sud Ouest qu’il ferme la porte, se trompent et surtout ils vous trompent."

La mise au point est directe.

Et oui, ça se passe comme ça une soirée dans le petit monde des Girondins. Et le club dans tout ça ?