Quelle formule pour les Girondins autour d'Hatem Ben Arfa face à Monaco ?

Quelle formule pour les Girondins autour d'Hatem Ben Arfa face à Monaco ?
31/10 - 20:45 | Il y a 1 mois
Depuis l’arrivée d’Hatem Ben Arfa aux Girondins, Jean-Louis Gasset ne s’en cache pas : il cherche à mettre une équipe en place autour de son génie pour optimiser ses performances.

Face à Monaco, au Stade Louis II, Jean-Louis Gasset risque une nouvelle fois de chercher la bonne formule pour mettre dans les meilleures conditions Hatem Ben Arfa. Parce que Bordeaux ne peut pas se passer du talent de son joueur, la preuve encore face à Nîmes où il a fallu attendre un éclair de génie du milieu du terrain pour entrevoir les 3 points à domicile.

Pour gagner des précieux points, le staff des Girondins le sait : Ben Arfa doit pouvoir briller grâce à ses partenaires. Mais comment peuvent jouer les Girondins face à Monaco dans ce but ?

Milieu en losange comme à Nice

L’un des dispositifs qui permettrait de faire briller encore un peu plus Hatem Ben Arfa, c’est le milieu en losange. Un dispositif qui permet l’ancien du PSG d’être en véritable meneur avec une grosse liberté sur le front de l’attaque. Cette composition pourrait être d’autant plus efficace puisque les Girondins disposent de plusieurs pouvant évoluer dans ces trois de l’entrejeu. Yacine Adli, Toma Basic et surtout Mehdi Zerkane, qui est fortement pressenti pour débuter face à Monaco, peuvent évoluer à ces postes. Reste maintenant à déterminer les deux attaquants. À Nice, Ben Arfa avait pu briller grâce aux efforts défensifs d’un Germain et d’un Plea.

À lire aussi : "Hatem Ben Arfa à Nice ça reste une symphonie comme on en voit rarement"

Rémi Oudin, la clé de l’attaque ?

À Bordeaux, Rémi Oudin semble être l’un des attaquants les plus complémentaires. D’abord parce qu’il est souvent efficace dans son repli défensif, mais aussi et surtout parce qu’il est l’un des rares à être plutôt adroit devant le but. Manque alors à déterminer le seul 9 pur de la ligne d’attaque. Si l’on se réfère uniquement aux profils, Jimmy Briand par son pressing et ses déplacements semble être plus intéressant qu’un Josh Maja pour Hatem Ben Arfa. Mais la capacité de Josh à conserver le ballon peut aussi convenir. Face à Monaco, Jean-Louis Gasset a laissé sous-entendre que Jimmy Briand pourrait débuter.

Un 4-2-3-1 pour les ailes

Dans un dispositif avec un milieu en losange, l’équipe doit pouvoir compter sur des latéraux efficaces offensivement. Problème à Bordeaux, c’est loin, très loin, d’être le cas. L'entraîneur français pour alors penser à mettre en place un 4231 avec des ailiers rapides. Ce dispositif permettrait d’abord d’aligner Samuel Kalu, seul joueur véritablement percutant dans l’effectif et qui revenait bien avant sa blessure, mais aussi de positionner Oudin dans un poste plus naturel pour lui. Avec trois véritables joueurs offensifs, Ben Arfa pourrait aussi mieux combiner et trouver plus d’espace puisque le danger ne viendrait plus forcément uniquement de lui.

Enfin, l’attaquant de pointe aurait « logiquement » plus de mouvement autour de lui et donc un peu plus d’espace. Ce dispositif pourrait également profiter à un Josh Maja qui aurait sans doute plus de ballon dans les 20 derniers, là où il est le plus redoutable. Toujours est-il que face à Monaco, Bordeaux devra faire sans Kalu, mais avec Ben Arfa. Il faudra suivre attentivement les prochaines compositions de Jean-Louis Gasset.

HBB

Commentaires