Réaction Girondins : “Si les faits énoncés par Margot Dumont sont réels, j'ai honte pour ce club”

22/04 - 12:21 | Il y a 1 mois
Le journaliste Laurent Crocis a pris la parole dans le Débrief à Chaud ce samedi après la défaite 2-1 des Marine et Blanc face aux Verts. Il revient notamment sur les 5 dernières minutes qui ont bouleversé le match, soulevant plusieurs questions sur le sujet.
Réaction Girondins : “Si les faits énoncés par Margot Dumont sont réels, j'ai honte pour ce club”

© Iconsport

Écoutez ces propos et/ou lisez-les cidessous :

“Pourquoi on change une fois de plus tout le positionnement de la défense ?”

Laurent Crocis dans le Débrief à Chaud : “Alors, pour une fois, j'allais dire du bien de Weissbeck jusqu'aux 10 dernières minutes. À 11 contre 10, quand ils entament bien la période où ils sont en supériorité numérique, pourquoi ne continuent-ils pas ? Je vais poser une question.

Certes, Michelin et Nsimba sont courts physiquement, c'est évident, on le voit, on le sait bien. Nsimba revient de blessure et Michelin ne joue pas tous les matchs depuis 2 mois. Mais qu'on m'explique encore pourquoi on change une fois de plus tout le positionnement de la défense"

 “Je suis très en colère sur les 5 dernières minutes”

“C'est la même chose qu'Albert Riera a fait à Troyes. On redéplace encore Bokélé, qui passe de l'axe à arrière droit. Il y a aussi un manque de leader sur le banc de touche. Si les faits énoncés par Margot Dumont sont réels, j'ai honte pour ce club. Comment peut-on perdre ses nerfs ? Comment peut-on perdre le fil d'un match comme celui-là alors que tout était aligné pour quasiment assurer le maintien ce soir ?

Heureusement, derrière, ça perd. Heureusement que Troyes perd aussi. En fin de compte, je suis très en colère sur les 5 dernières minutes, avec une mauvaise gestion des contres alors que Saint-Étienne laissait des espaces béants dans les grandes largeurs.”

>> Girondins : “40M€ de budget et avoir un banc aussi pauvre, c'est inqualifiable"