Girondins : “40M€ de budget et avoir un banc aussi pauvre, c'est inqualifiable"

22/04 - 10:46 | Il y a 1 mois
Le chroniqueur David Gluzman s’est exprimé dans le Débrief à Chaud après la défaite 2-1 des Girondins de Bordeaux ce samedi face à Saint-Étienne. Il évoque notamment un manque de leader technique et tactique au sein de l’effectif du FCGB.
Girondins : “40M€ de budget et avoir un banc aussi pauvre, c'est inqualifiable"

© Iconsport

Écoutez ces propos ou lisez-les ci-dessous :

Manque de leader technique et tactique

David Gluzman dans le Débrief à Chaud : “Il y a un manque de leader technique et tactique. Un manque de QI foot est absolument flagrant dans cette équipe contre une équipe de Saint-Étienne qui a absolument disjoncté, sous l'impulsion du brillantissime Mickaël Nade. Alors que Saint-Étienne avait complètement lâché, nous avons eu un manque de leader technique et tactique pour gérer cette fin de match où Saint-Étienne ne poussait même plus en fait. Ils avaient limite fait des changements défensifs.

Deuxièmement, pour une équipe qui a plus de 40 millions d'euros de budget, d’avoir un banc aussi pauvre, c'est absolument inqualifiable. Il n'y avait aucune solution sur le banc, quand on en est réduit à faire rentrer Marcelin et Ekomié. C'est un énorme problème de profondeur, même s'il y a quelques blessés, c'est absolument anormal d'avoir un banc de cette qualité.”

"C'est absolument n'importe quoi"

“Enfin Troisièmement, c'est le manque d'identité de cette équipe. On a une équipe qui, depuis l'arrivée de Riera, nous fait de la possession stérile. Le seul moment de la saison où la possession stérile est indiquée, c'est-à-dire que quand tu gagnes 1-0 dans le Chaudron, tu dois garder le ballon. Tu l'abandonnes ? Non mais c'est absolument n'importe quoi.

C'est-à-dire que tu as 77% de possession contre Bastia pour ne rien créer et là, contre une équipe qui a seulement 3 jours offensifs, tu dois geler la balle, c'est la seule chose que tu sais faire et tu ne le fais pas. Donc très franchement, pour moi, il y a un manque de leaders, un manque de profondeur, et un manque de réflexion.”

>> Albert Riera demande aux supporters des Girondins de soutenir son équipe

 

 

#Transferts