Robert Malm : “Metz est certainement mieux préparé à une descente que les Girondins”

27/05 - 17:30 | Il y a 1 mois
L’ancien footballeur et consultant spécialisé dans la Ligue 2 chez BeIN Sport, Robert Malm s’est exprimé dans l’émission Top Marine et Blanc sur ARL concernant le championnat de Ligue 2.
Robert Malm : “Metz est certainement mieux préparé à une descente que les Girondins”

© Iconsport

robert-malm.jpg (36 KB)
@iconsport

"Il faut composer un effectif pour la Ligue 2"


Robert Malm sur ARL : “Cela va dépendre surtout de ce que les Girondins de Bordeaux vont nous proposer. Effectivement, c'est toujours là le problème quand une équipe descend. Metz est certainement entre guillemets, peut-être mieux préparé que les Girondins Bordeaux à une éventuelle descente.

Donc, il faut composer un effectif pour la Ligue 2, quels joueurs vont partir ou pas ? Quels sont les joueurs qui vont être recrutés ? Du côté de Bordeaux, il y a d'autres soucis extrasportifs aujourd'hui qui viennent plomber un petit peu le début de la préparation de la saison prochaine.

On sait que les Girondins doivent trouver l'argent pour pouvoir boucler ne serait-ce déjà que le déficit de cette saison. Ensuite proposer un budget pour la saison prochaine.”


"Ce sont les clubs qui techniquement sont au-dessus qui arrivent à faire la la différence"

Il poursuit : “Ce que je peux vous dire de ce championnat, c'est qu'il a été très attractif jusqu'à cette saison. Pourquoi vous dis-je ça, parce que 5 équipes étaient concernées par la montée en Ligue 1. Les 2 premiers allaient directement en Ligue 1. Ensuite, il y avait un play off entre le 4e et le 5e et le vainqueur rencontrer le 3e. Cependant, la saison prochaine cela va être supprimé à cause justement du resserrement de l’élite à 18 clubs et pour la Ligue 2, ça sera aussi la même chose.

Donc, il n'y aura pas ce système de barrage. Du coup, peut-être que ça nous donnera un championnat, peut-être un petit peu plus serré. Mais, sincèrement on est depuis au moins 2 voir 3 saisons ou les 5 ou 6 premières équipes, ce sont les clubs qui techniquement sont au-dessus qui arrivent à faire la la différence.

Il suffit juste de voir le parcours de Toulouse, elle a simplement été phénoménale. Je vous dis ça parce qu’Auxerre, qui est en train de jouer actuellement face à Saint-Étienne, sachez quand même qu'en étant 3e avec 74 points, ils ne sont pas présents dans l'élite, donc je vais juste imaginer le parcours qu'ont dû réaliser Toulouse et Ajaccio pour accéder directement à la ligue 1.”