Sportif : nombreuses incertitudes à un mois de la reprise chez les Girondins

Sportif : nombreuses incertitudes à un mois de la reprise chez les Girondins
17/07 - 13:01 | Il y a 1 an

Les Girondins de Bordeaux ont passé sans encombre la DNCG et avec une recapitalisation à hauteur de 30M€ des finances du club. Nous pouvons désormais nous pencher sur la gestion sportive qui représente le coeur des Girondins. 

À un mois de la reprise de la reprise de la Ligue 1 (NDLR Week-end du 21-23 août), Bordeaux avance masqué.

Quel entraîneur pour débuter la saison ?

C’est l’une des plus grosses incertitudes de cette préparation. Le 1er juillet l’entraîneur des Girondins Paulo Sousa a exprimé son souhait de quitter les Girondins de Bordeaux. Sous contrat avec le FCGB jusqu’en 2022, le coach lusitanien veut changer d’air. Problème, nous sommes de 17 juillet, et il est toujours en poste. Pire, si l'on en croit l'Équipe du jour, le blocage est complet. Bordeaux ne veut pas payer des indemnités de départ, et Paulo Sousa ne semble pas vouloir partir sans indemnité. 

Le nom de Jean-Louis Gasset est cité comme favoris pour lui succéder. Pourtant,  Bordeaux pourrait jouer son premier match amical samedi 25 juillet face à Angers avec Paulo Sousa sur le banc. La situation est ubuesque.

Quel capitaine et gardien dans les buts ?

L’autre chantier pourrait concerner le poste de gardien de but et celui du brassard. Nous avons appris via RMC et L'Équipe que le gardien de but et capitaine des Girondins Benoît Costil (32 ans) souhaitait quitter les Girondins si une offre se présente.

Taulier du 11 bordelais, Benoît Costil est le numéro un indiscutable dans les cages. Avec le transfert de Paul Bernardoni vers Angers, le départ du normand n’a pas été anticipé. Il reste l'inexpérimenté Gaëtan Poussin pour jouer la saison. C'est insuffisant. Par conséquent, Bordeaux devra recruter le remplaçant de Costil si son départ se confirme.  Le mercato n’ouvrant que mi-août, Benoît Costil jouera au minimum les matchs de préparation. 

Un mercato dans le sens des départs uniquement ?

Avec 50 joueurs sous contrat, dont presque 20 pour des jeunes qui n’ont jamais connu la Ligue 1, c’est surtout des départs auxquels nous devrions assister. Ainsi, le mercato ne devrait être que dans un sens à l’exception du poste de gardien de but si Costil s’en va. Enfin, la question de l’équilibre sportif se pose avec l’entraîneur et le capitaine de l’équipe sur le départ. D'autant que d’autres cadres du vestiaire se posent des questions sur leur avenir aux Girondins.

Eduardo Macia qui est responsable de la politique sportive et qui porte le titre de Directeur du Football doit se creuser la tête pour former un groupe cohérent. À moins que lui aussi ne décide de quitter le bateau bordelais. En effet, son nom a souvent alimenté la rubrique des départs depuis plusieurs semaines. Maintenant, il reste 5 semaines à la direction des Girondins pour bâtir une équipe compétitive, capable de jouer le top 10 en Ligue 1. L'été sera chaud à Bordeaux.

#Ligue1 COMMENTAIRES