Une reprise à huis clos et sans les supporters pour les Girondins de Bordeaux ?

27/06 - 12:00 | Il y a 2 mois
Pourquoi changer une recette qui ne marche pas ? C'est semble-t-il ce que le club et sa direction ont décidé en ce début de préparation. Même s'il ne faut pas tirer de conclusion hâtive le signal envoyé n'incite pas à l'optimisme.
Une reprise à huis clos et sans les supporters pour les Girondins de Bordeaux ?

© Iconsport

ballon-haillan.jpg (37 KB)
@iconsport

Entraînements à huis clos ?

En effet, après avoir coupé les supporters des Girondins de leur équipe toute la saison dernière avec à peine une dizaine d'entrainements ouverts au public durant l'exercice, c'est à huis clos que débute la préparation collective.

C'est Sud Ouest qui dévoile que la reprise a lieu à huis clos. Le club n'a communiqué ni les horaires des entraînements ni les conditions d'accès au public.

 

 

Traditionnellement les supporters des Girondins entourent leur équipe lors de la préparation. Ce ne sera pas le cas cette saison, comme pour la précédente.

Le changement ce n'est pas maintenant

Il faut rappeler que la direction du sportif et du club est toujours assumée par les mêmes hommes. Ceci expliquant peut-être les mêmes ingrédients. Gérard Lopez avait pourtant annoncé des changements significatifs, pour l'instant nous assistons plutôt à un statu quo à l'exception de membres du staff qui ont été remplacés.

Les postes de pouvoir et de responsabilité eux sont toujours occupés par les mêmes hommes, ceux qui composent la garde rapprochée de Gérard Lopez, le Président propriétaire. Que ce soit pour l'administratif ou le sportif.

Admar Lopes règne en maitre sur le sportif et son organisation, avec David Guion aux commandes de l'équipe première.

La communication du club est toujours assurée par Florian Fieschi, James Stevens est le conseiller stratégique du président au Haillan. Il est aussi aux côtés de l'équipe lors des matchs.

 

 

Avec la relégation, nous pensions que le lien qui uni supporters et joueurs est important pour surmonter cet échec et lancer un élan positif.

Visiblement, il faudra attendre, et en attendant chercher ailleurs la dynamique pour jouer la montée en Ligue 1. C'est l’objectif annoncé par le propriétaire du club.