3 points à retenir après l'échec en Coupe de France

 3 points à retenir après l'échec en Coupe de France
07/01 - 21:40 | Il y a 3 mois

Nous vous proposons une nouvelle rubrique sur WebGirondins, les 3 points. Nous tirons les enseignements de l'élimination face au Havre. C'est notre J+1 des Girondins. Bordeaux s'est fait sortir de la Coupe de France par un club de Ligue 2, Le Havre, sur son terrain du Matmut Atlantique. Voici les trois points à retenir.

 

BORDEAUX NE PROGRESSE PAS

Ce qui saute aux yeux après cette élimination face au Havre c'est le manque de cohésion collective de l'équipe. Les joueurs jouent les un à côté des autres, et non les uns avec les autres. Si l'assise défensive est là, l'apport offensif de chacun est limité. Chaque joueur se contente du minimum. 4 mois après la prise de poste de Ricardo, il est difficile de comprendre le projet de jeu du brésilien. Les jeunes du centre de formation jouent peu à l'exception de Jules Koundé, et les anciens ne font pas le boulot, car les résultats ne sont pas au rendez-vous. 

UNE DEUXIÈME COMPÉTITION EN MOINS

Après l'Europa League, c'est la Coupe de France qui dit adieu à Bordeaux. Deux compétitions en moins, ce sont des possibilités de jouer en moins, et moins de turnovers pour les joueurs de l'effectif. La fin du mercato promet d'être agitée dans l'effectif bordelais, car les joueurs sont en recherche de temps de jeu, et à Bordeaux les possibilités se réduisent.

RICARDO EST-IL LE COACH DE LA SITUATION ?

C'est la question à se poser en ce début d'année. Le brésilien a eu 4 mois pour construire un projet de jeu avec ses joueurs. Nous pouvons commencer à commenter ses choix. Il a d'ailleurs donné l'impression d'utiliser l'Europa League pour faire du turnover, donnant le sentiment de négliger cette compétition. Dans le même temps, Bordeaux n'a pas pour autant brillé en Ligue 1 avec deux victoires en trois mois, ne validant pas les choix du staff. C'est largement insuffisant en Ligue 1 et mauvais en Coupe. Le tandem Ricardo-Bedouet donne l'impression d'être à court d'idées, et les réactions d'Eric Bedouet et des joueurs après la défaite face au Havre n'envoient pas un message rassurant sur la capacité de ce groupe à aller chercher une place en Europa League à la fin de la saison. Les jeunes joueurs qui composent l'effectif ont besoin d'un coup de pied au derrière, d'un leader et d'un coach à poigne capable de les mobiliser sur chaque rencontre pour aller chercher un résultat. 

#WebGirondins TV

Commentaires