Bouillie tactique, et mental défaillant des Girondins [Joueur par joueur Concarneau-Bordeaux]

11/05 - 09:41 | Il y a 2 mois
Face au modeste 19e de Ligue 2, l’USC Concarneau, les Girondins ont affiché leur fragilité collective et mentale. Ils n’ont jamais été à la hauteur après l'expulsion de De Amorim (30e). Détails sur les performances du coach et des joueurs.
Bouillie tactique, et mental défaillant des Girondins [Joueur par joueur Concarneau-Bordeaux]

© Iconsport

Albert Riera : de retour sur le banc après avoir purgé son match de suspension, Albert Riera a inventé dans cette rencontre. Tout d’abord avec Yohan Cassubie au poste de défenseur central auprès de Marcelin, pari raté. Puis, en positionnant Pedro Diaz en milieu défensif, ce qui fragilise l’axe de son équipe. Après l’expulsion, il n'a jamais réussi à faire évoluer son équipe en bloc pour préserver son avantage de 1 but. C’est dommage, car offensivement les Marine et Blanc ont été percutants. Le coaching par la suite est inefficace que ce soit défensivement ou en attaque. Tactiquement, les joueurs étaient désorganisés, ce qui a facilité les attaques adverses. De plus, son équipe ne semble pas dans une bonne condition physique, car beaucoup de joueurs semblaient éteints à la 60e.

Kalle Johnsson : il réalise un gros match en multipliant les parades (6). Sauvé plusieurs fois par les poteaux, il arrête un pénalty en fin de match, ce qui permet d’éviter un 5e but. Il a été lâché par sa défense.

Malcom Bokele : on l'attendait dans l’axe central, finalement, il a joué latéral droit. En grande difficulté sur le plan défensif, il ne réussit aucun centre sur les deux tenté. Il ne gagne aucun duel. Marquant.

Harisson Marcelin : sa lenteur du déplacement n’est pas compensée par sa qualité d’anticipation et de placement. Fautif sur le premier but de Concarneau. Il semblait perdu sur le terrain, ce qui est inquiétant. Il gagne 4 duels.

Yohann Cassubie : un nouveau rôle de défenseur central pour ce joueur formé au poste de numéro 8. Il est en retard sur l’égalisation des Bretons, et il couvre le hors jeu sur le troisième but des Thoniers. C’est un pari raté de l’avoir positionné en défense centrale. Il sort à la 87e remplacé par Mouanga.

Vital Nsimba : capitaine de l'équipe en déroute, il perd 14 ballons. Il a pourtant tenté d’apporter le danger en attaque, en vain. Il ne réussit aucun centre et aucun dribble. De plus, il n’a pas pesé sur le mental de son équipe pour qu’elle évite de sombrer.

Pedro Diaz : défenseur central sur certaines phases offensives, il provoque un pénalty en fin de match. Il apparaît perdu sur le terrain dans cette rencontre. Remplacé par Grothe à la 87e.

Mathias De Amorim : passeur décisif pour Vipotnik avec une belle transmission, il ne maîtrise pas son geste défensif et se fait exclure à la 30e. Dommage, car il avait en 30 minutes de jeu montré de belles choses techniquement et dans la transmission du ballon en profondeur. Il doit maintenant se mettre au niveau physique de la Ligue 2. Ce sera la saison prochaine.

Gaëtan Weissbeck : il a beaucoup couru, attaqué et défendu. Il gagne 6 duels. Il est passeur décisif sur le but de Livolant. De plus, il a fait parler sa justesse technique avec 96% de passes réussies.

Zuriko Davitashvili : il a joué par intermittence. Il a pu disparaître pendant 15 minutes, avant de placer une accélération foudroyante et se rappeler à notre souvenir. L'Euro 2024, qu’il dispute avec la Géorgie, semble déjà dans sa tête, et son investissement est réduit dans cette rencontre. Remplacé par Pitu à la 61e qui a essayé de provoquer des actions offensives.

Jérémy Livolant : il s'est dépensé sans compter, à multiplier les courses et les appels de balles. Il est récompensé en marquant le deuxième but bordelais d’une frappe croisée. Albert Riera l’avait auparavant replacé dans l’axe de l’attaque où il apporte plus de mobilité que Vipotnik. Dommage qu’il ait autant de pertes de balles (17). C’est son 4e but de la saison.

Zan Vipotnik : physiquement à la peine après 51 minutes de jeu, il n’a pas raté la seule occasion du match qu’il a eu de marquer. Son enchaînement permet à Bordeaux d'ouvrir le score à la 10e minute pour son 10e but de la saison de Ligue 2. Il touche seulement 9 ballons en 61 minutes de jeu. Sa condition physique pose question. Remplacé par Vetro qui a privilégié le jeu individuel, dommage.

>> Réaction Girondins. Albert Riera annonce jouer le titre la saison prochaine