Diego Rolan : “On se qualifiait tout le temps pour la Coupe d’Europe”

Diego Rolan : “On se qualifiait tout le temps pour la Coupe d’Europe”
13/04 - 19:42 | Il y a 1 mois
Invité du Talk WebGirondins ce lundi, Diego Rolan nous offre ses plus beaux souvenirs aux Girondins.

Nous vous proposons de lire un nouvel extrait de son interview ci-dessous, ou de l'écouter dans la vidéo.

“Je suis amoureux de Bordeaux et du club”

“Les Girondins pour moi c’est ma deuxième ville, il y a Montevideo et puis Bordeaux. C’est mon club de cœur, je suis amoureux de Bordeaux et du club. Cela restera toujours dans mon cœur, c’est une grande fierté de faire partie de l’histoire de Bordeaux, vous n’imaginez pas. J’ai marqué les derniers buts à Chaban-Delmas, et les deux premiers buts au Matmut Atlantique, c’est un plaisir énorme pour moi.”

“L’ambiance était incroyable”

“Le match dont je me rappelle où c’était un souvenir incroyable, c’est le match contre le PSG (15/03/2015). On avait gagné 3-2 à la toute fin du match. Ibrahimovic était énervé, il avait dit n’importe quoi. L’ambiance c’était un truc de fou. Le dernier match contre Nantes, l’ambiance aussi était incroyable. Chaban-Delmas était un stade "familial", car nous étions proches des supporters, on ressentait tout, c’était magnifique.

Au Matmut Atlantique, j’ai le souvenir d’un stade bondé, il y avait le président pour l'inauguration, c’était magnifique. Je me rappelle, je marque le premier but, je pars vers le Virage Sud, il y avait tout le monde qui étaient descendus sur le terrain, c’était magnifique (NDLR Une barrière avait cédé sous la pression des supporters ne faisant heureusement aucun blessé grave). Je me rappelle à l’époque, on se qualifiait tout le temps pour la Coupe d’Europe, on avait gagné la Coupe de France, on avait une belle équipe avec des bons joueurs, j’ai vraiment que des bons souvenirs.”

À lire aussi : Interview - Diego Rolan : “Je ne vais pas te mentir, j’ai envie de revenir à Bordeaux”

Le Talk WebGirondins :

*** Soutenir WebGirondins TV et devenir socio ***

COMMENTAIRES