Girondins-Niort : une équipe à deux visages

Girondins-Niort : une équipe à deux visages
16/07 - 21:10 | Il y a 2 mois
Les Girondins de Bordeaux ont disputé leur deuxième match de préparation face au club de Ligue 2 des Chamois Niortais à Orléans à l’occasion du challenge Emiliano Sala. Ils ont été accrochés 1 à 1, et se sont imposés aux tirs au but 5 à 4.

Il est difficile de tirer des enseignements après cette rencontre. Voici quand même ce qu'il faut retenir.

Première mi-temps

Le 11 : Poussin, Bellanova, Kwateng, Koscielny(c), Bessilé, Adli, Sissokho, Pardo, Kalu, Briand, Oudin.

Le jeu et le système : Bordeaux joue dans une organisation en 3-5-2 qui se transforme à 3-4-3.  Bellanova et Kalu sont les pistons. Adli joue haut en position de deuxième attaquant. Rémi Oudin combine avec Bellanova sur le côté droit.

Les + 

La charnière centrale Kwateng, Koscielny, Bessilé a tenu le choc au duel et dans le placement, en ne concédant qu’une seule occasion dans ce premier acte. 

Raoul Bellanova a démontré qu’il était un bon joueur de couloir. S’il n’est pas encore au top physiquement, il a été très actif sur son côté. Il est récompensé sur l’ouverture du score de Briand. C’est lui, l’international italien qui fait le centre décisif en première intention. Il a bien combiné avec Rémi Oudin.

Jimmy Briand a été très actif, revenant chercher les ballons pour combiner en pivot. De plus, il a fait des appels en profondeur et a marqué sur sa première occasion.

Enfin, Yacine Adli qui jouait beaucoup plus haut que d’habitude, en position de deuxième attaquant, a distribué le jeu avec des passes lasers parfois. Sa vision du jeu a permis de lancer des banderilles.

Les -

Samuel Kalu a été brouillon dans son jeu, tenant à chaque fois des dribbles, sans réussite. Il rate un bon décalage de Rémi Oudin. De l'autre côté, Rémi Oudin s’il a bien combiné avec Bellanova a manqué le geste décisif à plusieurs reprises dans les abords de la surface de réparation. 

La deuxième mi-temps 

Le 11 :  Rouyard, Carrique, Medioub, Koscielny(c), Bessilé, Maja, Traoré, Lacoux, Pardo Bakwa, Mara

Le jeu et le système : identique à celui de la première période, mais sans la fluidité et les transitions dans le jeu. Bordeaux ne passe pas la ligne médiane. L’attaque composée de Traoré, Mara et Bakwa est à la peine. 

Les +

S’il y a peu de satisfaction dans cette deuxième période, la défense centrale a été solide. La triplette Mbokele, Medioud et Lauray a été solide. C’est à peu près tout.

Davy Rouyard s’est illustré sur la séance de penalty en arrêtant un penalty donnant la victoire aux Girondins. 

Les -

La ligne d’attaque composée des jeunes Traoré, Bakwa et Mara a été transparente. Dilane Bakwa a enchaîné les mauvais choix de placement et les erreurs techniques. Sekou Mara a été transparent. Seul Amadou Traoré a délivré un bon centre.

Josh Maja a joué en position de piston gauche, étonnant. Il n’a pas été à son avantage. C’est lui qui oublie de sauter pour défendre sur l’égalisation de Niort. Seul au premier poteau, Maja se fait surprendre par l’adversaire et ne saute pas. Niort égalise sur corner.

Au final, nous devrions en apprendre un peu plus sur cet effectif dimanche lors du prochain match de préparation. Ce sera face au FC Nantes ou le SM Caen à 17h.

COMMENTAIRES