Girondins : “Zuriko Davitashvili a été motivé par un objectif personnel”

29/05 - 13:37 | Il y a 2 mois
Le Géorgien, Zuriko Davitashvili a réalisé sa meilleure saison sur le plan statistique lors du dernier exercice avec les Girondins de Bordeaux. Malgré cela, le joueur de 23 ans n’a pas concrétisé les espoirs qui étaient placés en lui.
Girondins : “Zuriko Davitashvili a été motivé par un objectif personnel”

© Iconsport

Écoutez ou lisez ses propos :

 

Avec une participation lors du prochain Euro, l'attaquant qui possède déjà l’une des plus grosses valeurs marchandes de l’effectif pourrait voir son avenir loin de Bordeaux la saison prochaine, si des offres intéressantes arrivent sur la table des dirigeants des Girondins.

Lors du Talk diffusé sur WebGirondins, le chroniqueur Jonathan D’Agostino tire le bilan de la saison du géorgien et exprime son désir de le voir quitter le club aquitain.

Jonathan D’Agostino dans le Talk : “Je suis très déçu de sa saison. Zuriko a fait une saison de 29 matchs où c'est une piquette et les 9 derniers matchs il inscrit 5 buts et délivre 5 passes décisives, dont 3 matchs où il n’y a plus grand-chose à jouer. Ce qui l’a motivé cette saison, c'est un objectif personnel, de pouvoir jouer l'Euro 2024, ce qui était inespéré en début de saison pour lui et pour la Géorgie. Encore une fois, c'est un fait extérieur qui a motivé un joueur aux Girondins et pas quelque chose en interne où pas lui qui sait dit “allez il faut que je me réveille, que je propose quelque chose de mieux”. Mais vu le contexte bordelais, je le comprends. Il faut espérer qu’il fasse un bon Euro pour qu'il puisse partir et nous rapporter quelque chose derrière.”

Zuriko Davitashvili trop limité

“Mais sincèrement ce joueur-là, l'an prochain je ne le garde pas. Il joue quand il le veut, il est trop fluctuant et tactiquement c'est un joueur qui restera limité, notamment sur les phases offensives. Il faut penser à sa difficulté à lever la tête quand il a le ballon même s'il a fait en fin de saison. Dès qu'il n’aura plus d'objectifs personnels aussi motivants, je suis persuadé qu'il va retomber dans ces travers. Sauf si tu as un projet au sein du club ou une saison très intéressante pour lui et à un niveau un peu supérieur. Mais ce joueur là même en Ligue 1 je pense qu'il sera vraiment dans le dur.”

>> Interview - Gabriel Gerinte : "J'ai découvert Albert Riera dans la difficulté"