Jean-Louis Gasset peut-il s’appuyer sur les jeunes des Girondins ?

Jean-Louis Gasset peut-il s’appuyer sur les jeunes des Girondins ?
13/01 - 15:44 | Il y a 4 jours
Les Girondins de Bordeaux viennent de terminer la première moitié de championnat. En toute fin de match face à Lorient, Jean-Louis Gasset en a profité pour faire rentrer les jeunes.

Après le match face à Lorient, l’entraîneur de Bordeaux avait justifié son choix de faire rentrer Amadou Traoré ou encore Dilane Bakwa : “On a fait rentrer les jeunes. Il faut les faire jouer quand on mène et que tout va bien. Et ils ont défendu le bifteck avec nous.” Cela peut-il lui donner des idées par la suite ?

Une cohabitation pas toujours évidente

Cette saison, le coach Jean-Louis Gasset dispose d’un groupe assez homogène. D’un côté, il y a des joueurs expérimentés qui permettent de cadrer ce groupe (Laurent Koscielny ou Benoît Costil pour ne citer qu’eux). Et de l’autre, les Girondins ont un réservoir de jeunes joueurs capables d’apporter cette fougue et cette insouciance dans le jeu. Le capitaine Laurent Koscielny avait évoqué en conférence de presse la relation jeune moins jeune qui existe au sein de l’effectif. En effet, les cadres du vestiaire essayent d’inculquer des valeurs et d’apporter toute leur expérience aux jeunes même si certains ont du mal à l’entendre :  “Comme je leur ai dit, c'est leur carrière. Mais pour réussir et prétendre à aller voir au plus haut, ça demande beaucoup d'exigence, de travail, d'humilité. Il y en a qui sont réceptifs, d'autres un peu moins. Mais à force d'être sur leurs dos, j'espère que ça va rentrer,” déclarait-il avant le match contre Lorient il y a une semaine.

Pour être tout à fait clair, nous qualifions de jeunes, les joueurs ayant une tranche d’âge comprise entre 18 et 22 ans et qui font régulièrement partie du groupe professionnel de Jean-Louis Gasset. Les jeunes joueurs en instance de départ n’ont pas été mentionnés comme Ibrahim Diarra ou encore Over Mandanda par exemple.

“Les jeunes ce n'est pas la garantie de…”

Dans la tête de l’entraîneur des Girondins, la question concernant les jeunes est claire de son côté. Jean-Louis Gasset fera passer “les professionnels” en priorité pour se donner de meilleures chances d’obtenir des résultats et ainsi atteindre les objectifs du club : “Tant que l'effectif est constitué comme ça, je fais jouer les professionnels. Les jeunes ce n'est pas la garantie de... sauf si on a Mbappé. Il faut les rentrer progressivement et avoir les points pour assurer le minimum syndical au niveau du club”, en point presse il y a une semaine. Malgré ses dires, le coach n’a pas hésité à en intégrer quelques-uns dans son onze de manière alternative.

L’irrégularité, le défaut des jeunes

Depuis le début de saison, Bordeaux a fait jouer trois jeunes joueurs qui se sont installés plus ou moins dans le onze. Avec les apparitions de Yacine Adli (20 ans), Josh Maja (22 ans) et Mehdi Zerkane (21 ans), ces trois joueurs ont en moyenne joué la moitié du temps de jeu des 19 premières journées de Ligue 1 (environ 800 minutes sur les 1710 au total). Donc oui, Jean-Louis Gasset fait confiance à certains jeunes joueurs dans une certaine mesure. Malheureusement, on constate que Mehdi Zerkane est l’un des seuls à avoir donné satisfaction sur le terrain.

En effet, l’entraîneur bordelais l’a évoqué à de nombreuses reprises cette saison. Les jeunes doivent constamment chercher la régularité. C’est ce qui les sépare du très haut niveau : “Ce sont des jeunes joueurs qui ont encore à progresser. Ils doivent digérer le statut et avoir l'ambition de gagner tous les matchs. C'est dur la continuité.”, en parlant de Toma Basic, Yacine Adli ou encore Josh Maja. Ces derniers n'ont pas fait forte impression en ce début de saison. Josh Maja n'est plus titulaire depuis quelques matchs tandis que Yacine Adli semble avoir grillé son joker contre Metz en remplaçant Hatem Ben Arfa.

Certains jeunes peuvent-ils bousculer la hiérarchie ?

Au vu des performances très irrégulières de certains joueurs, nous pouvons nous interroger si d’autres joueurs n’avaient pas un rôle à jouer.

La baisse dans les performances de Toma Basic est un très bon exemple. Le milieu croate est fantomatique depuis le début de saison. Incapable de mettre de l’impact physique dans les duels, il n’est plus que l’ombre de lui-même. Comme pour l'avis de certains chroniqueurs du Talk WebGirondins, on peut se demander si Jean-Louis Gasset ne pourrait pas profiter de la forme de Mehdi Zerkane pour le remplacer. Ça peut être une des solutions apportées par l’international algérien. Sa fougue et ses qualités techniques au-dessus de la moyenne pourraient permettre de donner de la projection dans ce rôle où Toma Basic a renoncé à le faire. Au niveau de l'attaque, Dilane Bakwa (18 ans) et Amadou Traoré (18 ans) ont très peu joué cette saison. Les jeunes attaquants se sont partagés respectivement 30 et 60 minutes de jeu.

Même s'ils paraissent encore un peu justes pour le haut niveau, l'hypothèse de les voir un peu plus dans cette deuxième partie de saison n'est pas à exclure. Surtout quand on connaît les difficultés offensives et le très faible rendement de l'équipe (17e attaque de L1).

Mercato : les Girondins doivent-ils vendre Josh Maja cet hiver ?

Commentaires