Jimmy Briand enflamme la fin de match [Joueur par joueur]

01/11 - 14:40 | Il y a 3 mois
Les Girondins de Bordeaux gagnent enfin dans leur stade et devant leur public face à Reims sur le score de 3 buts à 2. Menés 2 à 0, les joueurs de Petkovic ont réussi à renverser la vapeur pour s'imposer dans les dernières minutes de jeu. Regardons les performances joueur par joueur

Benoît Costil : le gardien des Girondins a encaissé deux buts dans ce match. Il se fait lober sur le second. À côté de ça, il a sorti des arrêts déterminants comme ce sauvetage à la 31e minute d'un arrêt réflexe sur sa ligne. À noter, une erreur de relance qui aurait pu coûter très cher en première mi-temps..

Stian Gregersen : Le défenseur norvégien a eu en première mi-temps Laurent Koscielny à ses côtés, puis Abdeljalil Medioub en deuxième mi-temps. Il a su s'adapter. Précis dans la relance, il n'a remporté qu’un seul duel dans ce match.

Laurent Koscielny : Le capitaine bordelais était sur le fil lors des 45 premières minutes. En particulier, il a pris des risques dans la relance. Il sort à la mi-temps, car il était malade, il a été remplacé par Abdeljalil Medioub en deuxième période. Le défenseur algérien remporte tous ses duels lors de la deuxième mi-temps.

Timothée Pembele : titulaire au poste de latéral droit, le joueur du PSG a été très actif pendant 20 minutes, avant de devenir brouillon. Il perd énormément de ballons et termine la première mi-temps en grande difficulté. De retour du vestiaire, et après le remplacement d'Albert Elis à droite, il n'arrête pas de percuter. Il combine bien avec l'international hondurien. Il fait partie des joueurs qui ont été les plus dangereux en deuxième mi-temps, même si c’est parfois encore désordonné.


Vladimir Petkovic : "Ce n’est qu’un petit pas en avant"


Ricardo Mangas : Moins percutant offensivement que Timothée Pembele, Ricardo Mangas apporte une certaine sérénité sur son côté gauche. Il est précis dans la passe. Toute fois, doit plus combiner avec les joueurs offensifs.

Tom Lacoux : Dès les premières minutes de jeu, il est serein au milieu du terrain. Il apporte de la précision dans la relance, de la percussion, de la détermination. On entrevoit chez lui un tempérament de guerrier qui est bien utile au collectif bordelais. Il finit avec des crampes au bout de l'effort. À revoir.

Fransergio : Le milieu brésilien était attendu après son début de saison catastrophique sous les couleurs des Girondins. On reste sur notre faim, car à l'exception d'une frappe qui passe à côté, il a du mal à s'intégrer dans le collectif. Il a perdu beaucoup de ballons. Il est remplacé par Jimmy Briand à la 66’. À 36 ans, Jimmy Briand met tout le monde d'accord pour inscrire un doublé permettant à Bordeaux de gagner le match. Le premier est le résultat d'une belle combinaison sur coup franc avec Kalu. Le second but est un penalty magnifiquement tiré sans trembler à la 90 + 4’.

Yacine Adli : Il est agaçant, car il porte souvent le ballon sans le bonifier, et il se rate trop régulièrement sur les coups de pied arrêtés. Pourtant, Yacine Adli reste décisif dans cette rencontre, il inscrit le premier but des Girondins d'une frappe du droit. De plus, il va au duel dans ce match et a joué toute la rencontre. À noter du déchet dans la passe.

Rémi Oudin : Les matchs se suivent et se ressemblent pour l'ancien Rémois. Il passe complètement au travers de ces 45 premières minutes en jouant constamment ou presque vers l'arrière et en discutant les actions de ses partenaires. Il est remplacé par Samuel Kalu à la 46’. Le Nigérian apporte de la percussion et du drible, il est décisif sur la combinaison avec Jimmy Briand sur le but de l'égalisation.

Javairo Dilrosun : Le joueur offensif néerlandais a été transparent ou presque pendant les 45 premières minutes où il a joué. On garde en mémoire sa frappe détournée par Rajkovic en première période. Il est remplacé par Sékou Mara à la pause. Ce dernier a été peu en vue jusqu'à la fin du match.

Alberth Elis : aligné en attaquant axial en première période, il ne touche quasiment aucun ballon. Replacé en deuxième mi-temps sur le côté droit, il tire son épingle du jeu et percute la défense adverse. Il combine bien avec Timothée Pembele, et va au duel. Il a mis le feu en fin de match.

Vladimir Petkovic : L'entraîneur suisse des Girondins de Bordeaux a décidé de titulariser pour la première fois Tom Lacoux. Devant les prestations fantomatiques de Oudin et Dilrosun, il n'hésite pas à changer complètement ses plans à la mi-temps. Mené sur le score de 2 à 0, il ne capitule pas et continue à faire des changements en faisant rentrer Jimmy Briand qui avait très peu joué depuis le début de la saison. Son coaching est gagnant puisque c'est Briand qui amène la victoire à Bordeaux.

Regarder le Débrief à Chaud du match :

 

COMMENTAIRES