La défense centrale prochain chantier des Girondins de Bordeaux

28/10 - 11:44 | Il y a 1 mois
L’une des problématiques des Girondins de Bordeaux est de gérer l’effectif au poste de défenseur central

Trois joueurs en fin de contrat

C’est peut-être le secteur de jeu où il va falloir anticiper chez les Girondins. Vukasin Jovanovic, Pablo et Paul Baysse sont en fin de contrat au mois de juin prochain. Deux des joueurs cités jouent régulièrement, Pablo et Baysse. Au contraire, Vukasin Jovanovic n’est pas utilisé.

Deux expérimentés et un rookie

Alors, il resterait en défense centrale Edson Mexer (32 ans) et Laurent Koscielny (35 ans). Nous pouvons ajouter à ce duo le jeune Loïc Bessilé. Formé au poste de défenseur latéral gauche, il joue au poste de défenseur central avec l’équipe réserve des Girondins. Il est d’ailleurs capitaine de la National 3. C’est trop juste en terme quantitatif et qualitatif. Bordeaux va devoir soit recruter, soit prolonger Pablo ou Baysse.

Prolonger Paul Baysse ?

C’est peut-être aujourd'hui la meilleure opportunité pour les Girondins. Jovanovic ne sera pas prolongé. Il reste au club à choisir entre Pablo et Baysse. Le brésilien a montré une fragilité physique là où le natif de Bordeaux reste solide. Si Pablo est plus juste dans la relance que Baysse, le brésilien est souvent blessé.  Tout laisse à penser que Bordeaux peut trouver un accord avec Paul Baysse. Il a déclaré la semaine dernière qu’il souhaitait "continuer l'aventure ici, c'est mon souhait“ a t-il dit en conférence de presse.

À lire aussi : Hwang Ui-jo ne trouve pas la solution

En outre, l’opportunité de transférer Pablo cet hiver permettra à l'actionnaire des Girondins King Street de renflouer un peu ses finances. D'autant que Pablo a toujours exprimé son souhait de rejouer au Brésil. À 29 ans, un bon contrat intéresse Pablo, Bordeaux ne lui offrira pas. 

Alain Roche va devoir décider avant la fin de l’année quelle stratégie à adopter. Transférer Pablo, et prolonger Paul Baysse est séduisant pour les Girondins. En effet, Bordeaux n’aurait pas alors à dépenser de l’argent  en indemnité de transfert ou en prime à la signature pour recruter un nouveau défenseur central.

Nous vous proposons d’écouter les échanges entre Jonathan D’Agostino, Samuel Vaslin et Fabrice Solans lors du Talk. L'extrait est en haut d'article.

Donnez-nous aussi votre avis dans les commentaires.

 

Commentaires