Les Girondins de Bordeaux doivent-ils avoir peur de la Ligue 2 ?

12/11 - 10:39 | Il y a 2 semaines
Après la défaite face à Montpellier, on regarde vers le bas du classement. Les Girondins ont 4 points d'avance sur Nîmes qui est 18e et barragiste.

Une prise de conscience du risque

Il ne faut pas écarter le risque sportif de descendre en Ligue 2. Il existe. Alexandre, supporter des Girondins, qui s'est exprimés dans le Talk  s'interroge,  "le niveau de l’équipe fait peur. Est-ce qu'aujourd'hui nous sommes en mesure de gagner face à Brest, Reims ou Dijon ? On l'a fait, est-ce qu'on pourra le faire lors d'une spirale négative ?"

En effet, la dynamique du club dans son ensemble n'est pas positive. Déclassement sportif, perte économique, plan de départ volontaire, turn-over important de l'encadrement du sportif, fracture avec les supporters, la liste est longue et nous pourrions continuer à énumérer ce qui ne tourne pas rond aux Girondins de Bordeaux.

Le coeur des Girondins, à savoir les acteurs du sportif et les joueurs sont mis dans les pires dispositions psychologiques et mentales pour défendre le maillot au scapulaire. Le manque d'unité et de vision des Girondins rejaillit sur le terrain. C'est une évidence.

Des joueurs et un coach expérimentés

Pourtant, l'ancien joueur Marvin Essor se veut rassurant, même s'il pense que les Girondins doivent se renforcer lors du mercato d'hiver : "Humainement, ce qui est rassurant c'est que Jean-Louis Gasset dirige l'équipe. Il n'acceptera jamais que le club descende en Ligue 2. Il faut actionner le projet sérieusement. Ils vont travailler très rapidement sur la deuxième partie de saison. Avec les armes que le club a aujourd'hui ce sera compliqué. Pour donner une autre tournure à la fin du championnat, il faut agir rapidement. Il y a des joueurs d'expérience comme Koscielny, Baysse, Benoit Costil, pour eux ce n'est pas un problème, par contre d'autres joueurs ne sont pas prêts pour la suite."

Écoutez les échanges dans l'extrait vidéo ci-dessus et donnez votre avis dans la consultation et les commentaires.

À lire : la faiblesse des défenseurs latéraux des Girondins de Bordeaux

 
 

 

Commentaires