Nicolas Paolorsi : "Enfin Laurent Koscielny a tenu son rôle de capitaine"

Nicolas Paolorsi : "Enfin Laurent Koscielny a tenu son rôle de capitaine"
26/02 - 10:25 | Il y a 10 mois
Dans l'émission de radio, l'After Foot, le journaliste Nicolas Paolorsi est revenu sur les propos tenus par Laurent Koscielny hier en conférence de presse. Le journaliste estime que Koscielny a enfin assumé son rôle de capitaine et précise qui étaient les joueurs visés par ses propos.

Dans l'émission l'After Foot, le journaliste Nicolas Paolorsi, a précisé que Laurent Koscielny avait également fait passer le message dans le vestiaire. Le journaliste précise également les noms des joueurs visés par les propos du capitaine Bordelais.

Laurent Koscielny assume son rôle de capitaine

On peut dire que ça fait du bien. On l’avait dit en début de semaine, qu’il y avait des grosses tensions dans le vestiaire à Bordeaux, et on avait un peu tendance à protéger les joueurs. Là, enfin Laurent Koscielny a tenu son rôle de capitaine. Après le match nul de Marseille, il avait tenu des propos qui n’étaient pas trop dignes d’un capitaine. Il avait expliqué que ce match mettait fin à la mauvaise série. Les supporters lui étaient tombés dessus, en disant qu’ils ne pouvaient pas se satisfaire de ça. La sortie d’hier était préméditée. Il en avait parlé avec le coach et certains joueurs savaient qu’il allait sortir la sulfateuse. Mais là, il n’a pas épargné les joueurs."

Quels sont les joueurs concernés ?

"Il s’est adressé à De Préville, Basic et Ben Arfa. Le club a tout fait pour essayer de se séparer de Nicolas De Préville, parce qu’il est en fin de contrat en juin. Il y a eu des offres que le joueur a refusées, notamment un intérêt de Nantes. De Préville faisait partie des cadres sous Paulo Sousa, avec Jimmy Briand, et là c’est vrai qu’il ne joue pas du tout cette année. Il est aussi revenu sur l’altercation qu’il a eue avec Hatem Ben Arfa. Il a été assez clair, il nous a dit “Je lui ai dit ce que j’avais à dire après le match, après s' il ne veut pas comprendre tant pis”. En gros, Koscielny a dit qu’il faut arrêter d’attendre les mecs. Faut qu’on parte à la guerre avec ceux qui sont concernés. Il l’a aussi fait dans le vestiaire.”

Jean-Michel Larqué : "Je donne raison à Laurent Koscielny"

#Laurent Koscielny COMMENTAIRES