PDVA : "On prend énormément de plaisirs à voir jouer le Stade Brestois"

PDVA : "On prend énormément de plaisirs à voir jouer le Stade Brestois"
04/12 - 01:00 | Il y a 2 mois
Bordeaux accueille le Stade Brestois dimanche à 15h au Matmut Atlantique. Yann, réalisateur du podcast Brest On Air nous présente l’adversaire des Girondins.

Bienvenue dans le Point de Vue Adverse. On loue souvent  les qualités d’entraîneur d’Olivier Dall’Oglio, peut-on dire qu’il y a un jeu à la brestoise ?

Ce que l’on peut dire c'est que Brest a un jeu plutôt offensif, mais ce qui fait un peu sourire les supporters de Brest ces dernières semaines, c’est que le jeu brestois est le plus mis en avant à la période à laquelle il est le moins offensif. Ces dernières semaines, Brest gagne, mais Brest gagne parce qu'il y a du pragmatisme. L’équipe attaque moins et peut-être mieux qu’en début de saison. Il y a plus d'équilibre et de maîtrise. Par contre, on ne peut pas nier qu’il s’agit d’un football offensif et vertical.

"On est passé à un 442 à plat avec Steve Mounier en pointe"

J’imagine que vous prenez beaucoup de plaisir à voir évoluer cette équipe.

Très clairement oui. Il y a des très hauts et des très bas. On prend énormément de plaisirs, mais il y a des moments de frustration comme à Angers où on perd 2 à 1 alors qu’on doit gagner 4 à 0. C’est plus simple de prendre du plaisir quand on est dans le ventre mou plutôt qu’en fin de classement, 16e ou 17e. Dans les faits, après trois défaites consécutives, ça a râlé. L’entraîneur a ressenti la nécessité de recadrer les choses, et derrière on a pris seulement trois buts en trois matchs alors qu’on en avait pris 20 sur les 9 journées précédentes.

Quels sont l’organisation de jeu et le système utilisé ?

On est passé à un 442 à plat avec Steve Mounier en pointe. Il joue en Pivot.  Irvin Cardona tourne autour de lui et court beaucoup. Les ailiers prennent aussi beaucoup d'espace et vont très vite dans la profondeur.

"Steve Mounié c’est la grosse satisfaction du mercato"

Peux-tu nous dire un mot sur Romain Perraud qui se distingue à son poste de latéral ? Il a des statistiques incroyables (3 buts et 5 passes décisives).

Sa grande force est au niveau du mental. On dit souvent qu’il est exceptionnel depuis qu’il est à Brest, c’est faux. Il a eu 6 premiers mois très difficiles. Il a même été sur le banc. Mais il n’a pas lâché, il a beaucoup écouté le coach et il a changé sa façon de jouer. Effectivement, depuis le début de saison ce n'est pas un outrage de dire qu’il est un des trois meilleurs latéraux gauches de Ligue 1. Il a une vraie réflexion, il sent bien le jeu, il défend bien et il attaque bien.

Steve Mounié est arrivé cet été pour presque 5 M€ ? Est-ce qu’il apporte satisfaction ?

Oui, pour moi c’est la grosse satisfaction du mercato brestois. Alors qu'il n'a pas fait la préparation, il a joué directement. On sent qu’il est fatigué, car il cumule aussi des sélections avec le Bénin. Mais même fatigué, il y a un apport devant. C’est un joueur très intelligent qui fait briller les autres plus qu’il ne brille lui-même. Si Irvin Cardona performe autant, c’est parce qu’il a Steve Mounié qui le met dans les meilleures conditions.

"Le projet économique de Brest est de vendre des joueurs pour vivre"

Quelle est l’ambition du Stade Brestois cette saison ?

Il faut rester raisonnable. L’objectif c’est le maintien. Si on est sur une progression par rapport à l’année dernière en se rapprochant de la 12e place, c’est bien. Le projet économique de Brest est de vendre des joueurs pour vivre. Cela va passer par la valorisation individuelle des joueurs. L’aspect collectif va être important, mais plus que l’an dernier il va falloir que les joueurs soient performants individuellement.

Enfin, Brest vient à Bordeaux dans quelles dispositions ?

Il faut savoir que l’on ne vient pas à Bordeaux avec l’obligation de gagner. C'est rassurant. Un match nul serait plutôt bien avec deux équipes qui sont d’un niveau similaire aujourd’hui.

Merci à Yann de Brest On Air

Le point sur les candidats au rachat des Girondins de Bordeaux

Commentaires