Pedro Diaz sur Albert Riera : “Je crois qu'on a une relation spéciale”

19/04 - 15:10 | Il y a 1 mois
Le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Pedro Diaz, s'est exprimé lors d'une interview diffusée sur la chaîne YouTube de la Ligue 2. Il a notamment abordé son processus d'adaptation en Gironde, ainsi que son travail avec Albert Riera et son expertise dans les coups francs.
Pedro Diaz sur Albert Riera : “Je crois qu'on a une relation spéciale”

© Iconsport

Est-ce que tu t'attendais à t'adapter aussi vite pour ta première expérience à l'étranger ?

Pedro Diaz en interview : “J'ai été très bien accueilli, ce qui a rendu l'adaptation rapide. Ce n'est pas seulement une question de match. L'accueil a été très bon, et quand c'est le cas, n'importe qui s'adapte vite.”

Concernant Albert Riera

“Quand il s'agit de parler de football, on se comprend plus facilement. Quand on communique, je comprends à 100% ce qu'il me dit et je peux lui dire ce que je pense. Tout devient plus facile.  Comme je ne suis pas en Espagne et que les personnes qui m'entourent parlent français ou anglais, l'entraîneur est le seul avec qui je peux communiquer en espagnol. Donc, c'est direct. Cela a été spécial et je crois qu'on a une relation spéciale.”

Albert Riera, ex-international espagnol

“C'est positif parce que si tu as été joueur de haut niveau, tu comprends mieux notre quotidien et c'est très bien. Tu sais quand il faut nous pousser ou quand y aller plus doucement. C’est une très bonne chose pour les joueurs.”

Qu'est-ce que tu dois travailler actuellement pour être plus performant ?

“Là où je dois le plus travailler, c'est au niveau physique, car ici, il y a beaucoup de changements de rythme. Je crois que si j'améliore ça, je vais faire un vrai bond qualitatif. Il faut que je sois capable de changer de rythme souvent.”

Concernant son but sur coup franc face à Valenciennes

“Oui, il est très beau et c'est mon premier but sur coup franc avec les Girondins. En plus, c'était à domicile, devant nos supporters. Ce n'est pas le plus beau, mais c'est l'un des plus particuliers pour moi.”

Comment travailles-tu tes coups francs ?

“Peu importe comment tu les travailles, bien que ce soit important. Mais une fois que tu as placé le ballon, il faut lever la tête pour identifier où mettre le ballon, pour voir où sont les espaces et que tes coéquipiers comprennent tes intentions. Ce n'est pas aussi simple.  C'est plus difficile qu'il n'y paraît. Ça paraît facile mais c'est compliqué car il faut envoyer le ballon à un endroit précis.”

>> Albert Riera envoi un signal fort sur son avenir aux Girondins