Que faut-il retenir du match nul des Girondins face à Lorient ?

Que faut-il retenir du match nul des Girondins face à Lorient ?
25/07 - 10:54 | Il y a 2 mois
Admar Lopes, nouveau directeur technique des Girondins chargé du recrutement et de la construction de l’effectif doit être ravi après ce 4e match de préparation. En effet, il a pu voir l'ensemble des joueurs à l'œuvre.

À 15 jours du début du championnat, voici ce qu’il faut retenir de ce Lorient - Bordeaux (1-1).

Le jeu et le système : Jean-Louis Gasset n’a pas bouleversé son organisation en 3421 en phase offensive et en 442 en phase défensive. Seul changement, Kwateng remplace Bellanova au poste de piston droit, et Mexer fait son retour dans le 11 au poste d’axial droit. Ce détail a déstabilisé le bloc bordelais, car lors des premiers matchs le danger était venu de la droite avec les débordements de l’international espoir italien. Bellanova avait délivré des passes décisives.

Kwateng joue dans un registre plus défensif, car ce n’est pas un joueur de piston.  Ainsi, Bordeaux n’a quasiment pas attaqué à droite. De plus, dans la mesure ou collectivement le côté gauche est  plutôt faible, Bordeaux n’a pas compensé. Nous avons alors assisté à une première mi-temps ponctuée de fautes de passes, d’erreurs techniques et d’approximations. De plus, les Girondins ont été dominés dans l'engagement.

En deuxième période, le coach a fait tourner tous les joueurs à l'exception de Koscielny et Costil. Bordeaux a un peu équilibré les débats. Mais avec tous ces changements de joueurs, difficiles d’y voir clair sur le terrain. Nous avions l'impression d’un grand bazar dans l’organisation du jeu bordelais lors des 20 dernières minutes.

L’équipe qui a débuté la rencontre :

COMPOS D'ÉQUIPES (9).jpg (90 KB)

les + 

Rémi Oudin : Oui ses frappes à l’extérieur de la surface sont souvent ratées à l’image de celle décochée à la 5’ qui passe à côté du but. Néanmoins, il a essayé de dynamiser l’attaque bordelaise par des débordements, et son activité. Il s’est même agacé sur une mauvaise transmission de Kalu. Il marque le seul but du match, car il suit bien une frappe de Basic relâchée par le gardien.

Laurent Koscielny : patron de la défense s’adapte parfaitement a ses partenaires qui ont été changés en cours de match.

Benoît Costil : du haut niveau face à Lorient. Pour son deuxième match de préparation, il montre qu’il est déjà en grande forme. Il réalise au moins 4 parades sur sa ligne ou dans les airs. Il ne peut rien sur le but lorientais.

Toma Basic : entré en jeu en deuxième mi-temps il a apporté du jeu long et vers l’avant. À l’origine du but bordelais.

Alexandre Lauray : belle entrée du Toulousain au poste de central gauche. S' il manque de vitesse sur l'ouverture du score des Bretons, il démontre une belle sérénité et aisance technique. Il est propre dans la relance sous pression.

Les -

Edson Mexer : pour son match de reprise, il n’a pas été à son avantage. S’il a une belle relance, il est lent dans le placement et les duels. Ainsi, il concède une grosse faute à 20m du but et reçoit un jaune. Il est remplacé à la mi-temps par Medioub. Ce dernier se fait prendre dans le dos à plusieurs reprises.

Yacine Adli : il a peu orienté le jeu, et n’a pas trouvé d’espaces. Il est remplacé à la mi-temps.

Loïc Bessilé : titulaire lors des 4 matchs de préparation au poste de défenseur central gauche, il n’est pas à son avantage sur sa première mi-temps. S' il est présent défensivement, il rate plusieurs relances simples. L’une d’entre elles permet à Lorient de se créer une grosse occasion de but. Il est remplacé à la pause.

Issouf Sissokho : le jeu et l’intensité allaient un peu vite pour le jeune milieu défensif des Girondins. Souvent en retard, il a eu du mal à se placer pour contrer les offensives bretonnes. Il est l'auteur d'une frappe au-dessus du but de Lorient à la 30’. Il doit encore monter son niveau de jeu pour rivaliser.

Ruben Pardo : moins en vue que lors du match précédent, il a eu des difficultés à répondre au combat physique, tout comme Issouf Sissokho. Il n’a pas non plus orienté le jeu comme à son habitude et a touché peu de ballons. C'était un match sans.

Kalu, Mara, Traoré, Briand : ces joueurs ont été peu en vue que ce soit collectivement ou individuellement. Leur participation au jeu collectif a été limitée.

Au final, il reste un dernier match de préparation le week-end prochain face à Troyes. Cette rencontre face à Lorient était certainement la dernière avec autant de turnovers. Par conséquent, face à l'ESTAC nous devrions nous approcher d’une équipe type. Celle qui va démarrer la Ligue 1 le 8 août prochain face à Clermont au Matmut.

COMMENTAIRES