Quelle défense pour les Girondins à la reprise ?

Quelle défense pour les Girondins à la reprise ?
26/06 - 15:00 | Il y a 4 mois

À quelques jours de la reprise, Bordeaux tient trois recrues en défense. Dans quelles positions vont-elles jouer et vont-elles bousculer la hiérarchie de l’arrière-garde ?

La reprise approche à grand pas et Paulo Sousa va devoir construire son équipe avec l’effectif qu’il possède. Les Girondins ont pour l’instant 3 nouveaux joueurs, tous défenseurs. Il s’agit de Raoul Bellanova, Enock Kwateng et Edson Mexer. Si on ajoute à cela le retour de prêt de Paul Baysse et le fait qu’il n’y a, pour l’instant, eu que le départ de Till Cissokho, il reste du monde en défense. Pas moins de 8 défenseurs sont sous contrat avec le club en ce moment. Et il n’y a toujours pas eu de recrue au poste de latéral gauche ! Une situation qui va amener le club à devoir établir une hiérarchie au poste. Quels sont les titulaires, quels sont les remplaçants ?  

ILS DEVRAIENT ÊTRE TITULAIRES

Si une concurrence va s’installer pour certains en défense centrale, il semble clair que Jules Koundé sera titulaire l’année prochaine. À 20 ans, il est le joueur de champ ayant eu le plus de temps de jeu la saison dernière avec 51 matchs. Jeune, mais déjà très rassurant, il est l’avenir des Marine et Blanc et est devenu un des tauliers de l’effectif. S’il reste au club cet été, il est difficile de ne pas l’imaginer titulaire. Pablo devrait lui aussi être titulaire. À condition de ne pas partir cet été et de ne pas se blesser régulièrement, il a montré qu’il avait sa place dans l’arrière-garde bordelaise. Même s’il est plus à l’aise dans une défense à 4 que dans une défense à 3, Paulo Sousa lui a accordé sa confiance. Un départ du club est encore tout à fait possible pour Pablo, dont la valeur serait aux alentours des 10 millions d’euros.

ILS VONT SE BATTRE POUR ÊTRE TITULAIRES

La concurrence est arrivée aux Girondins de Bordeaux et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y a de la solidité. Tout d’abord, en défense centrale et dans une défense à 3, c’est Vukasin Jovanovic et Edson Mexer qui devraient se disputer le poste. Le premier est très apprécié par Paulo Sousa. Le technicien a même déclaré que le serbe était le joueur qui avait le plus progressé depuis son arrivée. Très utilisé depuis l’arrivée du portugais, il possède encore quelques défauts. Sa jeunesse, son inexpérience, son indiscipline sur le terrain sont des choses à gommer. Il ne peut plus se permettre de pénaliser l’équipe sur des coups de sang comme contre Lyon. Au-delà de ça, il connaît déjà les rouages de l’effectif, s’intègre très bien dans une défense à 3 et possède une qualité de relance indéniable. À côté de lui, se trouve donc Mexer. L’ancien rennais, arrivé libre au club avant même le début du mercato pourrait directement être titulaire si les performances suivent. Il possède un profil à la Pablo : grand, très bon de la tête et solide défensivement. Mais est-ce une réelle nécessité d’aligner deux défenseurs du même profil en même temps ? Expérimenté, Mexer va pouvoir encadrer les jeunes comme Jovanovic. Il sait, lui aussi, s’adapter dans une défense à 3. Paulo Sousa aura donc le choix. Peut-être alterner entre la jeunesse grandissante et l’expérience rassurante.

 Au poste de latéral aussi, il y a débat. Entre Youssouf Sabaly et Raoul Bellanova, qui sera titulaire ? Le premier, au club depuis un moment déjà, pourrait quitter le navire cet été. Convoité par plusieurs clubs en Angleterre notamment, son avenir s’éclaircira à la fin de la CAN, qu’il dispute en ce moment avec le Sénégal. Seulement, Sabaly a deux visages. L’excellent joueur qui est capable d’être solide défensivement et d’apporter offensivement. Et le joueur en manque d’envie qui est un peu perdu sur le terrain. Cette saison, il a montré les deux visages et il se pourrait que la question de sa titularisation se règle s’il reste à un niveau constant et s’il ne part pas du club. De l’autre côté, il y a Bellanova. Le jeune espoir italien a été acheté à Milan cet hiver mais n’arrive que maintenant en Gironde. Il a disputé les demi-finales de la Coupe du Monde U20 il y a quelques jours et montre ses capacités au quotidien avec la primavera du Milan. Très physique pour un latéral (1m85), il peut beaucoup apporter offensivement grâce à sa vitesse. Il apporte peut-être une meilleure solution pour le poste de latéral placé très haut dans le système de Paulo Sousa. Son manque d’expérience au haut niveau est tout de même un problème.

Sur le côté gauche, Maxime Poundjé est pour l’instant le seul latéral de formation. En effet, Youssouf Sabaly peut apporter une garantie à ce poste comme il le fait en sélection, mais est tout de même plus à l’aise à droite. Poundjé a été beaucoup utilisé cette saison et, pour le moment, il pourrait rester à Bordeaux. D’autant plus que la venue d’un latéral gauche (Cf Loris Benito) semble être de plus en plus compliquée. Apprécié par Paulo Sousa, Poundjé serait donc en concurrence avec le seul Youssouf Sabaly pour l’instant.

ILS DEVRAIENT ÊTRE REMPLAÇANTS

Malgré son recrutement, il semble qu’Enock Kwateng soit utilisé en joker de luxe en défense. Sa polyvalence est une de ses qualités. Il peut jouer en défense à 3, tout comme en défense à 4. Latéral droit ou défenseur central, il peut apporter des garanties. Mais le joueur de 22 ans semble, pour le moment, un poil en dessous de ses coéquipiers. Son rôle pourra évoluer en fonction des départs à son poste cet été, ainsi que des blessures et des méformes. Pour le moment, alors qu’il a joué 30 matchs de Ligue 1 la saison dernière, il pourrait être remplaçants. Enfin, Paul Baysse sera sans doute sur le banc en 2019-20. L’expérimenté défenseur, prêté à Caen l’année dernière, n’a pas eu un niveau rassurant cette année. Même s’il a réussi à s’imposer dans une défense à 3 lors de son passage à Nice, il a été placé sur la « Liste noire » et ne sera pas dans les joueurs de bases de Paulo Sousa. S’il ne part pas, il apportera tout de même son expérience et pourra encadrer les jeunes en partageant son vécu.

La hiérarchie dans la défense bordelaise comporte donc des certitudes, mais aussi des doutes qui vont devoir être effacés d’ici le début de la saison. Des choix vont devoir être faits lors du mercato.

#Transferts #Club

Commentaires