Toma Bašić peut-il s’imposer cette saison aux Girondins ?

20/06 - 01:00 | Il y a 2 mois

Arrivé à l’été 2018 au Girondins de Bordeaux, le milieu croate Toma Bašić prend de plus en plus d’importance au sein du jeu bordelais. À l’âge de 23 ans, son futur est devant lui et son talent ne commence qu’à éclore. Sous contrat jusqu’en 2022, Toma Basic peut-il devenir un des éléments clés des Girondins de Bordeaux ? Analyse.

Des débuts poussifs

Le jeune croate débarque en Gironde en août 2018, contre un chèque de 3,5 M€ d’euros, en provenance du Hajduk Split (D1 croate). On ne connait pas bien Toma Bašić, à son arrivée, mais sa grosse frappe de balle et son agilité sur coup de pied arrêté se démarquent. Les Girondins recrutent alors un joueur dont le profil n’est pas dans l’effectif.

Le début de son aventure bordelais ne se passe pas de la meilleure des manières. Le club oublie d’inscrire sa recrue dans la liste des joueurs participant à la Ligue Europa. L’entraîneur Gustavo Poyet démissionne et Toma Bašić, ne rentre plus dans la rotation de l’équipe. C’est un coup dur moralement pour le nouvel arrivant.

Résultat des choses il joue peu lors du début de saison et doit se cantonner à un rôle de remplaçant. Il dispute 35 matchs, dont 18 en tant que titulaire pour sa première saison. Son bilan n’est pas bon avec seulement 3 buts et 2 passes décisives. Toma Bašić est un bon joueur, mais trop irrégulier pour espérer être titulaire.

Une remise en question décisive

Conscient que ses prestations ne sont pas dignes de son talent, Toma Bašić va ses habitudes et se donner à 200% pour l’équipe et le club. En privé, Paulo Sousa voit en lui un joueur très talentueux et il ne tarit pas d'éloges du jeune croate. Mais pour lui, c’est également un joueur qui n’exploite pas au mieux ces qualités. Son jeu long et son apport offensif sont prônés par l’entraîneur portugais.

Cependant, son début de saison est à l’image de l’équipe : irrégulier. Les Girondins sont incapables d’enchaîner les victoires et le jeune croate ne joue encore que des bouts de matchs. Certaines fois, il apparaît dans le groupe de match, mais pas sur la feuille de match. Beaucoup se demandent pourquoi le jeune joueur ne parvient pas à mieux jouer avec le maillot bordelais.

Paulo Sousa écarte certaines fois le milieu croate du groupe pour provoquer une réaction. Il l’accompagne dans un travail poussé après les entraînements. Le croate possède une grande force mentale et s’en sert pour franchir une étape dans son aventure bordelaise.

Après le départ d’Aurélien Tchouaméni en janvier dernier, il joue et s’impose avec Otavio comme titulaire au milieu de terrain. Cette saison, il a disputé 18 matchs, 13 comme titulaire, et compte 2 buts ainsi que 3 passes décisives. C’est un des joueurs les plus en forme sur la seconde moitié de saison.

Un avenir à Bordeaux

Toma Bašić sera à la reprise de l’entraînement lundi prochain. Pour beaucoup il peut s’imposer dans la durée même courte aux Girondins. C’est le cas de Nicolas Paolorsi, journaliste RMC Sport qui a déclaré lors de notre podcast sur les Girondins : « Moi aussi je le vois bien rester. En plus il est sous contrat jusqu'en 2022 je crois donc oui moi je le vois bien rester. S’il ne reste pas, ça devient inquiétant au milieu de terrain. »

Le joueur lui se plaît à Bordeaux et n’a manifesté aucune volonté de s’en aller. Un départ l’hiver dernier a même été refusé pour s’imposer dans l’équipe bordelaise. Le club peut également être tenté de le vendre. Aujourd’hui, il est un des joueurs de l’effectif qui a la meilleure valeur marchande et le club a besoin d’argent.

Vendre Bašić constituerait donc une perte sur le plan sportif, mais une bonne affaire pour les finances. De plus, si le milieu croate brille la saison prochaine sa valeur pourrait être revue à la hausse rapportant plus de liquidité au club. Sa valeur est estimée entre 4 et 7 millions par le CIES.

À lire : Evan Chevalier : "Les Girondins ne correspondent plus à ce que j'ai connu"

#Club #Toma Basic

Commentaires